Passer au contenu principal

Vaud tente de rassurer les apprentis et gymnasiens

Cesla Amarelle a détaillé vendredi les mesures prises par le Canton pour faire face à l'impact de la crise actuelle sur la formation des jeunes.

Le canton de Vaud a tenu vendredi à rassurer les apprentis et les gymnasiens. Les notes sont suspendues, la quantité de travail adaptée au contexte et de nouveaux outils numériques d'enseignement déployés. (Vendredi 3 avril 2020)
Le canton de Vaud a tenu vendredi à rassurer les apprentis et les gymnasiens. Les notes sont suspendues, la quantité de travail adaptée au contexte et de nouveaux outils numériques d'enseignement déployés. (Vendredi 3 avril 2020)
Keystone
A Berne, un drive-in a vu le jour pour tester rapidement les personnes potentiellement porteuses du coronavirus. (Jeudi 2 avril 2020)
A Berne, un drive-in a vu le jour pour tester rapidement les personnes potentiellement porteuses du coronavirus. (Jeudi 2 avril 2020)
Capture d'écran/vidéo Keystone
L'armée suisse a levé l'interdiction de congé faite aux militaires mobilisés dans la lutte contre le coronavirus. (Mercredi 1 avril 2020)
L'armée suisse a levé l'interdiction de congé faite aux militaires mobilisés dans la lutte contre le coronavirus. (Mercredi 1 avril 2020)
Keystone
Mercredi à 08h00, la Suisse comptait 17'139 cas testés positifs au coronavirus, soit 963 de plus que la veille. (Mercredi 1 avril 2020)
Mercredi à 08h00, la Suisse comptait 17'139 cas testés positifs au coronavirus, soit 963 de plus que la veille. (Mercredi 1 avril 2020)
Keystone
Le Conseil fédéral a annoncé vouloir augmenter le cautionnement pour les indépendants. (Mercredi 1 avril 2020)
Le Conseil fédéral a annoncé vouloir augmenter le cautionnement pour les indépendants. (Mercredi 1 avril 2020)
Keystone
Le ministre de la santé Alain Berset a appelé à respecter les consignes de sécurité à la veille des vacances de Pâques pour tenter de juguler l'épidémie. (Mercredi 31 mars 2020)
Le ministre de la santé Alain Berset a appelé à respecter les consignes de sécurité à la veille des vacances de Pâques pour tenter de juguler l'épidémie. (Mercredi 31 mars 2020)
Keystone
Le conseiller fédéral Alain Berset a annoncé dans la presse qu'il faudrait un vaccin pour combattre le coronavirus. Il a également déclaré que l'épidémie ne serait pas terminée à mi-mai. (Samedi 28 mars 2020)
Le conseiller fédéral Alain Berset a annoncé dans la presse qu'il faudrait un vaccin pour combattre le coronavirus. Il a également déclaré que l'épidémie ne serait pas terminée à mi-mai. (Samedi 28 mars 2020)
Keystone
La vague de cas de Covid-19 déferle «avec une certaine force» sur la Suisse, a reconnu vendredi Alain Berset, qui a appelé la population à poursuivre ses efforts. (Vendredi 27 mars 2020)
La vague de cas de Covid-19 déferle «avec une certaine force» sur la Suisse, a reconnu vendredi Alain Berset, qui a appelé la population à poursuivre ses efforts. (Vendredi 27 mars 2020)
Keystone
Trente-huit décès et 11'000 demandes de chômage partiel: le canton de Vaud continue d'être l'un des plus touchés en Suisse par la crise du coronavirus. (Vendredi 27 mars 2020)
Trente-huit décès et 11'000 demandes de chômage partiel: le canton de Vaud continue d'être l'un des plus touchés en Suisse par la crise du coronavirus. (Vendredi 27 mars 2020)
Keystone
Dimanche à midi, l'OFSP dénombrait en Suisse 7014 cas d'infections déclarées au coronavirus, 900 de plus que la veille. Le nombre de décès est de 60, selon les chiffres publiés sur le site de l'office. (Dimanche 22 mars 2020)
Dimanche à midi, l'OFSP dénombrait en Suisse 7014 cas d'infections déclarées au coronavirus, 900 de plus que la veille. Le nombre de décès est de 60, selon les chiffres publiés sur le site de l'office. (Dimanche 22 mars 2020)
Keystone
Samedi à 12h00, l'OFSP dénombrait en Suisse 6113 cas d'infections déclarées au coronavirus, près de 1300 de plus que la veille. Le nombre de décès est de 56, selon les chiffres publiés sur le site de l'office. (Samedi 21 mars 2020)
Samedi à 12h00, l'OFSP dénombrait en Suisse 6113 cas d'infections déclarées au coronavirus, près de 1300 de plus que la veille. Le nombre de décès est de 56, selon les chiffres publiés sur le site de l'office. (Samedi 21 mars 2020)
Keystone
Quelque 800 soldats, parmi lesquels trente femmes, suivent une instruction samedi et dimanche à la caserne de Bière (VD). Dès dimanche, ils seront engagés dans des hôpitaux. (Samedi 21 mars 2020)
Quelque 800 soldats, parmi lesquels trente femmes, suivent une instruction samedi et dimanche à la caserne de Bière (VD). Dès dimanche, ils seront engagés dans des hôpitaux. (Samedi 21 mars 2020)
Keystone
Les nouvelles mesures annoncées par le Conseil fédéral sont entrées en vigueur lundi à minuit. Désormais, toutes les manifestations publiques ou privées sont interdites et seuls les commerces de première nécessité sont ouverts.
Les nouvelles mesures annoncées par le Conseil fédéral sont entrées en vigueur lundi à minuit. Désormais, toutes les manifestations publiques ou privées sont interdites et seuls les commerces de première nécessité sont ouverts.
Keystone
Trois cas de contamination au Covid-19 sont déclarés en Europe le 25 janvier. C'est la France qui «ouvre le bal». Le lendemain, la Suisse durcit les mesures de déclaration pour le coronavirus.
Trois cas de contamination au Covid-19 sont déclarés en Europe le 25 janvier. C'est la France qui «ouvre le bal». Le lendemain, la Suisse durcit les mesures de déclaration pour le coronavirus.
Keystone
Le 26 janvier, la Suisse durcit les mesures de déclaration pour le coronavirus. et le surlendemain, le 28 janvier, le Centre national de référence pour les infections virales émergentes (CRIVE) à Genève, par lequel passent tous les échantillons de cas suspects liés au coronavirus, se dote d'une Task Force.
Le 26 janvier, la Suisse durcit les mesures de déclaration pour le coronavirus. et le surlendemain, le 28 janvier, le Centre national de référence pour les infections virales émergentes (CRIVE) à Genève, par lequel passent tous les échantillons de cas suspects liés au coronavirus, se dote d'une Task Force.
Keystone
Le 30 janvier, l'Office fédéral de la Santé publique (OFSP) met en place une hotline 058 463 00 00 gratuite pour répondre aux inquiétudes de la population.
Le 30 janvier, l'Office fédéral de la Santé publique (OFSP) met en place une hotline 058 463 00 00 gratuite pour répondre aux inquiétudes de la population.
Keystone
Le 17 février, les hautes écoles suisses prennent les premières mesures: les étudiants et le personnel revenant d'un séjour en Chine doivent travailler depuis leur domicile.
Le 17 février, les hautes écoles suisses prennent les premières mesures: les étudiants et le personnel revenant d'un séjour en Chine doivent travailler depuis leur domicile.
Keystone
Le 24 février, une campagne d'information est lancée pour la population et les tests sur des personnes présentant des symptômes de type grippal sont intensifiés. Le lendemain, la Suisse enregistre son premier cas.
Le 24 février, une campagne d'information est lancée pour la population et les tests sur des personnes présentant des symptômes de type grippal sont intensifiés. Le lendemain, la Suisse enregistre son premier cas.
Keystone
Le 28 février, les chaînes d'infection ne peuvent plus être reconstituées en Italie et en Allemagne. Le Conseil fédéral interdit toutes les manifestations de plus de 1000 personnes en Suisse jusqu'au 15 mars. La 90e édition du salon de l'auto à Genève, prévu du 5 au 15 mars, est notamment annulée.
Le 28 février, les chaînes d'infection ne peuvent plus être reconstituées en Italie et en Allemagne. Le Conseil fédéral interdit toutes les manifestations de plus de 1000 personnes en Suisse jusqu'au 15 mars. La 90e édition du salon de l'auto à Genève, prévu du 5 au 15 mars, est notamment annulée.
Keystone
Le 2 mars, la Suisse donne de nouveaux conseils à la population: éviter les poignées de mains, jeter les mouchoirs usagés dans une poubelle fermée et téléphoner avant d'aller chez le médecin ou aux urgences. Les mises à l'isolement et les quarantaines commencent. C'est la ruée sur les denrées dans les magasins. Dans la foulée, les entreprises suisses commencent à déposer des demandes de chômage partiel. Ce jour-là, le bilan mondial de l'épidémie dépasse le cap des 3000 morts.
Le 2 mars, la Suisse donne de nouveaux conseils à la population: éviter les poignées de mains, jeter les mouchoirs usagés dans une poubelle fermée et téléphoner avant d'aller chez le médecin ou aux urgences. Les mises à l'isolement et les quarantaines commencent. C'est la ruée sur les denrées dans les magasins. Dans la foulée, les entreprises suisses commencent à déposer des demandes de chômage partiel. Ce jour-là, le bilan mondial de l'épidémie dépasse le cap des 3000 morts.
Keystone
Le 5 mars, la Suisse enregistre son premier décès lié au Covid-19. Il s'agit d'une patiente de 74 ans décédée au CHUV à Lausanne. Le lendemain, l'épidémie dépasse le cap de 100'000 cas dans le monde. Le 9 mars, l'Europe passe le cap des 500 morts.
Le 5 mars, la Suisse enregistre son premier décès lié au Covid-19. Il s'agit d'une patiente de 74 ans décédée au CHUV à Lausanne. Le lendemain, l'épidémie dépasse le cap de 100'000 cas dans le monde. Le 9 mars, l'Europe passe le cap des 500 morts.
Keystone
Le 11 mars, Swiss suspend tous les vols en provenance ou à destination de l'Italie. Les CFF réduisent leur offre de trains vers l'Italie et ne desservent plus Venise. Le 15 mars, le patron de Swiss lance un cri d'alarme dans la presse, estimant qu'aucune compagnie aérienne ne survivra à cette crise sans précédent sans l'aide de l'Etat.
Le 11 mars, Swiss suspend tous les vols en provenance ou à destination de l'Italie. Les CFF réduisent leur offre de trains vers l'Italie et ne desservent plus Venise. Le 15 mars, le patron de Swiss lance un cri d'alarme dans la presse, estimant qu'aucune compagnie aérienne ne survivra à cette crise sans précédent sans l'aide de l'Etat.
Keystone
Le 13 mars, le Tessin est le premier canton à fermer toutes ses écoles obligatoires. Suivent Fribourg et Vaud. Une heure plus tard, le Conseil fédéral ordonne la fermeture de tous les établissements scolaires du pays dès le 16 mars et jusqu'au 4 avril au moins.
Le 13 mars, le Tessin est le premier canton à fermer toutes ses écoles obligatoires. Suivent Fribourg et Vaud. Une heure plus tard, le Conseil fédéral ordonne la fermeture de tous les établissements scolaires du pays dès le 16 mars et jusqu'au 4 avril au moins.
Keystone
La frontière entre l'Italie et le Tessin est filtrée. Seuls les travailleurs frontaliers et les personnes justifiant devoir accéder à la Suisse sont admis.
La frontière entre l'Italie et le Tessin est filtrée. Seuls les travailleurs frontaliers et les personnes justifiant devoir accéder à la Suisse sont admis.
Keystone
A Genève, ce même week-end, le Conseil d'Etat décide d'interdire les manifestations publiques ou privées regroupant plus de 100 personnes. Ici, le Victoria Hall. Le Tessin ferme, dès le 14 mars au soir, ses restaurants, bars, discothèques et tous les commerces non essentiels. Le canton italophone emboîte ainsi le pas à la France. D'autres cantons réclament des mesures similaires.
A Genève, ce même week-end, le Conseil d'Etat décide d'interdire les manifestations publiques ou privées regroupant plus de 100 personnes. Ici, le Victoria Hall. Le Tessin ferme, dès le 14 mars au soir, ses restaurants, bars, discothèques et tous les commerces non essentiels. Le canton italophone emboîte ainsi le pas à la France. D'autres cantons réclament des mesures similaires.
Keystone
Même les stations de ski ferment dans tout le pays, le week-end du 15 mars 2020.
Même les stations de ski ferment dans tout le pays, le week-end du 15 mars 2020.
Keystone
Le 15 mars 2020, la santé se réorganise au Tessin. L'armée est appelée pour transférer tous les patients atteints du coronavirus dans le canton à l'Hôpital de Locarno.
Le 15 mars 2020, la santé se réorganise au Tessin. L'armée est appelée pour transférer tous les patients atteints du coronavirus dans le canton à l'Hôpital de Locarno.
Keystone
Le 16 mars, l'armée suisse se déploiera pour prêter main forte aux situations d'urgence.
Le 16 mars, l'armée suisse se déploiera pour prêter main forte aux situations d'urgence.
Keystone
Le Conseil d'Etat genevois proclame l'état de nécessité le lundi 16 mars. Genève est en semi-confinement. Seuls les commerces de nécessité restent ouverts et leur horaire d'ouverture est restreint. Ils ferment à 18h.
Le Conseil d'Etat genevois proclame l'état de nécessité le lundi 16 mars. Genève est en semi-confinement. Seuls les commerces de nécessité restent ouverts et leur horaire d'ouverture est restreint. Ils ferment à 18h.
Keystone
C'est ensuite au tour du canton de Vaud de proclamer l'état de nécessité. Le Valais, Vaud et Genève ont annoncé ce lundi 16 mars qu'ils fermaient les établissements publics, à l'instar du Tessin, Neuchâtel, Jura, Bâle-Campagne et des Grisons.
C'est ensuite au tour du canton de Vaud de proclamer l'état de nécessité. Le Valais, Vaud et Genève ont annoncé ce lundi 16 mars qu'ils fermaient les établissements publics, à l'instar du Tessin, Neuchâtel, Jura, Bâle-Campagne et des Grisons.
Keystone
Le 16 mars, le Conseil fédéral déclare reprendre la main sur les cantons pour homogénéiser les pratiques de protection de la population. Il déclare l'état d'urgence.
Le 16 mars, le Conseil fédéral déclare reprendre la main sur les cantons pour homogénéiser les pratiques de protection de la population. Il déclare l'état d'urgence.
Keystone
Le 20 mars, alors que la grande distribution instaure des mesures pour que les gens soient espacés entre eux, créant des files d'attente, comme ici à la Migros à Berne, une nouvelle conférence de presse du Conseil fédéral est attendue.
Le 20 mars, alors que la grande distribution instaure des mesures pour que les gens soient espacés entre eux, créant des files d'attente, comme ici à la Migros à Berne, une nouvelle conférence de presse du Conseil fédéral est attendue.
Keystone
1 / 34

Le canton de Vaud a tenu vendredi à rassurer les apprentis, les gymnasiens, leurs parents et l'ensemble des professionnels de la formation postobligatoire. Comme pour l'obligatoire, le gouvernement a décidé que les notes sont suspendues, la quantité de travail adaptée au contexte et de nouveaux outils numériques d'enseignement déployés.

«La volonté de l'Etat de Vaud est de diminuer la pression qui pèse actuellement sur les élèves et aussi sur les enseignants. L'enseignement à distance ne pourra pas remplacer les cours donnés en présence des élèves en classe, a rappelé Cesla Amarelle, cheffe de la formation vaudoise lors d'un point de presse. La quantité et les horaires de travail doivent être adaptés, a-t-elle insisté.

Le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) ne procédera à aucune évaluation notée, supprimera le nombre de notes minimal imposé dans chaque discipline. »Ces mesures permettront de garantir l'égalité de traitement entre les gymnasiens et les apprentis qui vivent ce confinement dans des situations personnelles, familiales et techniques différentes«, a expliqué Lionel Eperon, directeur de l'enseignement postobligatoire (DGEP).

Bientôt des décisions sur les examens

»Une plateforme collaborative harmonisée a en outre été mise en fonction depuis jeudi", a-t-il ajouté. L'enseignement postobligatoire concerne 37'000 élèves, dont 19'500 apprentis.

S'agissant des modalités des examens de fin d'apprentissage et de maturité, elles sont toujours en attente de décisions au niveau fédéral. Le régime retenu pour la formation professionnelle pourrait être dévoilé avant Pâques et les décisions pour les formations gymnasiales, dont les examens peuvent se dérouler en juin, sont attendues début mai, ont indiqué les deux responsables.

Pour les apprentis, le Conseil d'Etat a mandaté les 65 commissaires professionnels vaudois pour contribuer à une surveillance accrue du respect strict des conditions sanitaires fixées par l'Office fédéral de la santé publique (OFSO). La DGEP veillera à ce que ces contrôles soient réguliers et proportionnés à la situation prévalant dans les différents secteurs. Elle signalera au Service de l'emploi les situations qui requièrent une action correctrice, selon Mme Amarelle.

Inciter à engager des apprentis

Le Conseil d'Etat demande par ailleurs à la Confédération la mise en place d'un mécanisme financier qui incite les PME à engager des apprentis à la rentrée d'août, malgré le contexte économique extrêmement difficile. Des entreprises pourraient en effet tout simplement renoncer à rester ou à devenir des entreprises formatrices, s'inquiète le gouvernement vaudois.

Les entreprises qui continuent à engager des apprentis pourraient par exemple bénéficier de bonus au niveau des RHT, propose le canton. Un autre modèle permettrait de prévoir que le salaire d'un apprenti engagé soit directement couvert durant les 6 à 12 premiers mois par un fonds spécial alimenté par l?assurance chômage.

Sensible à cette proposition vaudoise, la Conférence des directeurs de l'instruction publique (CDIP) a décidé à son tour de la porter auprès du Conseil fédéral, a indiqué le Conseil d'Etat dans un communiqué.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.