Passer au contenu principal

Secteur pénitentiaireVaud veut mieux sécuriser la prison de la Croisée

Le gouvernement demande un crédit de près de 25 millions de francs pour moderniser la sécurité de la prison à Orbe.

En juillet 2012, cinq détenus s'étaient fait la belle de la prison.
En juillet 2012, cinq détenus s'étaient fait la belle de la prison.
Keystone

Le Conseil d'Etat vaudois sollicite du Grand Conseil un crédit de 24,9 millions de francs pour renforcer et moderniser la sécurité de la prison de la Croisée à Orbe. En 2012, deux groupes de détenus s'étaient évadés, ce qui avait entraîné la démission du directeur de l'époque.

En juillet 2012, cinq détenus s'étaient fait la belle en creusant un trou dans le plafond de leur cellule, avec des cuillères et des couteaux. En octobre, six prisonniers étaient parvenus à ouvrir les portes, ici aussi avec les cuillères et couteaux des repas.

Ces deux évasions spectaculaires ont provoqué une réflexion globale sur la sécurité de la prison, qui ne répond plus aux exigences contemporaines. Malgré une capacité officielle de 211 places, la Croisée héberge actuellement 322 personnes.

Pour garantir la sécurité, plusieurs aménagements doivent être réalisés: déplacer le stationnement des véhicules du personnel hors de l'enceinte, délimiter des secteurs en fonction des régimes de détention, sécuriser le système de clé et surtout créer d'une seconde enceinte sécurisée sur tout le pourtour de la prison. Les travaux devraient durer jusqu'en 2022.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.