Les Vaudois jettent 40% de poubelles en moins

Taxes au sacL’Usine d’incinération Tridel tire un premier bilan de trois mois d’exploitation sous le nouveau régime. Elle ne tire pas la langue malgré la baisse des déchets ménagers

Image: PHILIPPE MAEDER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le directeur de Tridel Stefan Nellen a retenu les chiffres pendant trois mois afin de bénéficier du recul nécessaire. Ce jeudi après-midi, il a dévoilé ses statistiques. Dans les régions qui ont adopté la taxe au sac ce 1er janvier, le tonnage de déchet ménager a diminué de 40% de janvier à mars par rapport à la même période l’an dernier.

L’usine Tridel ne se trouve pas autant en difficulté. En effet, par un heureux hasard, la région de Nyon livre deux tiers de ses poubelles à Lausanne depuis le 1er janvier. Auparavant, ce périmètre de gestion «exportait» tous ses déchets vers Genève. Ce périmètre appelé Sadec ne se contente pas de devenir client de Tridel, il est depuis ce jeudi un des quatre actionnaires avec le Grand-Lausanne (Gedrel), le Gros-de-Vaud (Vallorsa) et le Nord vaudois (Strid).

Par ailleurs, dans le même temps, les habitudes de tri se sont développées: les déchets ménagers encombrants et les déchets industriels banals qui arrivent dans l’usine d’incinération ont augmenté, notamment parce que les consommateurs se débarrassent des emballages superflus dans les magasins.

Ces évolutions ont permis à Tridel de ne voir sa combustion totale ne diminuer que de 20% par rapport aux trois premiers mois de 2012. Cette baisse ne constituent pas une difficulté, puisque l’usine a brûlé 176 000 tonne de déchets en 2012, alors qu’elle a été dimensionnée pour n’en traiter que 144 000 tonnes.

Créé: 21.03.2013, 17h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.