Passer au contenu principal

Un Vaudois remporte le Poivrier d'argent

Sacré meilleur apprenti cuisinier du canton, Victor Herbillon s'est imposé lors du concours qui s'est tenu dimanche à Genève.

Il est à peine 8 h dimanche lorsque le premier candidat entre en cuisine, plaques de chocolat sous le bras. Sans attendre, il sort une casserole, casse les tablettes et fait fondre les morceaux au bain-marie. En cinq heures, Félix Schwenter doit réaliser un mets à base de lotte et un duo de mousses avec un élément croustillant. Les règles sont les mêmes pour les six candidats. La 15e édition du Poivrier d’argent – concours du meilleur apprenti cuisinier de Suisse romande et du Tessin – vient de débuter au Centre de formation professionnelle du Petit-Lancy. Une première à Genève.

Toutes les quinze minutes, un nouveau concurrent débarque en cuisine. Sous le regard de trois experts, les premiers apprentis s’attellent à la réalisation de leur menu. «Ils partent de rien, relève Francis Boulard, membre du jury cuisine. Ce n’est pas beaucoup cinq heures pour tout préparer.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.