Passer au contenu principal

Le vélo prend de plus en plus d’importance à l’UNIL et l’EPFL

L’utilisation de la bicyclette pour se rendre dans les deux hautes écoles est en progression continue.

L'Atelier vélo de l'Université de Lausanne, tourne à nouveau à plein depuis la rentrée universitaire d'automne.
L'Atelier vélo de l'Université de Lausanne, tourne à nouveau à plein depuis la rentrée universitaire d'automne.
Philippe Maeder
L'atelier vélo est au service des étudiants pendant la pause de midi.
L'atelier vélo est au service des étudiants pendant la pause de midi.
Philippe Maeder
L'Atelier vélo de l'Université de Lausanne se situe au sous-sol du bâtiment Internef.
L'Atelier vélo de l'Université de Lausanne se situe au sous-sol du bâtiment Internef.
1 / 5

En dix ans, la part du vélo dans les déplacements de ceux qui se rendent à l’EPFL est passée de 16% à 28%. La traditionnelle enquête sur la mobilité menée chaque année dans la haute école fédérale et à l’Université de Lausanne (UNIL) laisse apparaître une tendance qui doit réjouir les tenants du développement durable. Surtout que, cette année, les déplacements en voiture ne représentent plus que 20%.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.