Les Vert'libéraux s'allient au Parti Pirate vaudois

Vaud/ Fédérales 2019 Réunis en assemblée, les Vert'libéraux vaudois ont convenu d'un apparentement avec le Parti Pirate vaudois en vue des élections fédérales de cet automne.

L'apparentement entre les deux partis progressistes s'est fait naturellement.

L'apparentement entre les deux partis progressistes s'est fait naturellement. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Vert'libéraux vaudois ont décidé à l'unanimité d'un apparentement avec le Parti Pirate vaudois lors de leur assemblée générale mardi. Ils espèrent conquérir un deuxième siège au Conseil national lors des élections fédérales d'octobre.

Avec la présentation de deux listes (19 candidats pour la liste principale, 19 pour la liste jeunes) et un apparentement avec le Parti Pirate, les possibilités de faire élire deux conseillers nationaux sont réalistes, écrivent les Vert'libéraux vaudois mercredi dans un communiqué. La formation ne compte pour l'heure qu'une seule représentante à la Chambre du peuple, Isabelle Chevalley.

Par ailleurs, la liste pour le Conseil des Etats sera soutenue par le Parti Pirate. Les candidats Isabelle Chevalley et François Pointet pourront ainsi compter sur une base électorale renforcée pour cette élection à la majoritaire.

Déjà associés

L'apparentement entre les deux partis progressistes s'est fait naturellement, après plusieurs années d'une fructueuse collaboration. Ils s'étaient notamment déjà associés en 2017 pour les élections au Grand Conseil vaudois dans certains districts, rappellent les Vert'libéraux.

Selon ces derniers, les deux partis partagent un même socle de valeurs progressistes, entre autres l'ouverture sur le monde, le respect des différences, la promotion du développement durable et des circuits courts. Les Pirates soutiennent notamment l'initiative parlementaire de la conseillère nationale vert'libérale Katrin Bertschy sur le mariage pour tous. (ats/nxp)

Créé: 24.07.2019, 17h36

Articles en relation

Un candidat UDC investit au moins 240'000 francs

Valais/ Fédérales 2019 Installé en Valais depuis 8 mois seulement, l'avocat et promoteur genevois Ronald Zacharias vise le Conseil national lors des élections fédérales de cet automne. Plus...

Le PLR urbain veut doper le potentiel des villes

Fédérales 2019 Des candidats au National veulent que les villes négocient directement avec la Confédération, sans recourir aux cantons. Plus...

Les délégués UDC stigmatisent la gauche

Suisse Le premier parti du pays tient son assemblée samedi à Orbe. La bataille pour les élections fédérales a démarré. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...