Selon les Verts, la BCV doit rejeter les énergies fossiles

ClimatLe parti écologique lance une initiative pour ancrer la protection du climat dans la Constitution. La mesure s’étendrait au Canton, aux Communes et aux sociétés en mains publiques

«Le Canton de Vaud ne peut pas décider de mesures légales coercitives pour réduire l’utilisation des énergies à effet de serre, constate le député Raphaël Mahaim. Par contre, il peut agir comme un privé ou une entreprise.»

«Le Canton de Vaud ne peut pas décider de mesures légales coercitives pour réduire l’utilisation des énergies à effet de serre, constate le député Raphaël Mahaim. Par contre, il peut agir comme un privé ou une entreprise.» Image: ARC/Jean-Bernard Sieber

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Verts et les Jeunes Verts débutent les vacances d’été en faisant un sacré défi: lancer ce lundi, en pleine période creuse, la récolte de signatures pour leur nouvelle initiative «Pour la protection du climat». Leur but: que l’État, les Communes et les entreprises publiques s’éloignent au maximum des énergies fossiles, pour réduire «drastiquement» leur impact sur le climat. Que ce soit dans leur utilisation quotidienne ou leurs investissements.

La BCV et la Caisse de pensions de l’État devraient faire de même, en supprimant les investissements dans les sources d’énergies fossiles: pétrole, gaz, charbon, etc. Idem pour les entreprises publiques réunissant plusieurs Communes, comme pour la gestion des déchets ou la production d’électricité.

L’idée du parti écologiste est d’arriver à la «neutralité carbone» en 2050, avec des objectifs intermédiaires que l’État devra se fixer pour 2030 et 2040.

«L'État agirait comme un privé»

«Le Canton de Vaud ne peut pas décider de mesures légales coercitives pour réduire l’utilisation des énergies à effet de serre, constate le député Raphaël Mahaim. Par contre, il peut agir comme un privé ou une entreprise, d’où notre proposition.»

Si l’initiative récolte 12’000 signatures d’ici à novembre et qu’elle est acceptée par le Grand Conseil ou la population, cela signifie que les mots «urgence climatique» entreraient dans la Constitution. «Notre objectif est aussi de peser sur le débat politique entourant le Plan climat que le Conseil d’État prépare en ce moment», ajoute Raphaël Mahaim.

Si les Verts y croient, c’est grâce au succès de leur précédente initiative. Lancée en 2017, elle visait à interdire l’extraction d’hydrocarbures dans le canton de Vaud, que ce soit du pétrole ou du gaz de schiste notamment. La mesure a finalement été reprise dans la nouvelle loi sur le sous-sol.

«La génération de ma fille va payer le prix fort»

Seconde raison d’y croire, selon la conseillère nationale Adèle Thorens: «Nous avons la chance d’être l'un des cantons les plus progressistes en matière d’environnement.» Elle souligne que les Vaudois avaient accepté l’initiative «Sortir du nucléaire» par 54,6% en 2016. La nécessité de faire bouger le Canton vient aussi de «l’inadéquation du rythme et de l’ampleur des décisions prises au parlement fédéral en matière de lutte contre le réchauffement climatique», ajoute-t-elle. «J’ai une fille de 9 ans et demi. C’est cette génération qui va payer le prix fort du réchauffement climatique.»

Créé: 22.07.2019, 13h11

Articles en relation

Des ténors du barreau s’engagent bénévolement en faveur du climat

Justice Condamnés pour une action dans les locaux de Credit Suisse, ils peuvent compter sur douze avocats, dont deux anciens bâtonniers. Plus...

Condamnés, les activistes pour le climat dénoncent «l’arbitraire»

Justice Des dizaines de militants sont sanctionnés pour avoir bloqué l’entrée de Credit Suisse et d’UBS à Zurich et à Bâle. Plus...

La «honte de voler» plane sur les aéroports suisses

Climat Genève et Zurich enregistrent une baisse du nombre de passagers. La faute à Greta? Plus...

Grève pour le climat: les jeunes et la preuve par l’acte

L'invité René Knüsel observe que l'on demande aux écoliers et apprentis d'être plus sages que leurs aînés. Plus...

Un jeune militant pour le climat fait face au Tribunal des mineurs

Justice Zakaria Dridi, candidat POP et membre du mouvement de la Grève du climat, avait pénétré dans les locaux des Retraites Populaires pour manifester. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.