Les Verts veulent interdire tous les types de forage

HydrocarburesLes écologistes refusent l’idée de Jacqueline de Quattro de n’interdire que les forages par fracturation. Ils maintiennent l’initiative contre la prospection.

Le projet suspendu de forage à Noville est cité par les Verts comme l'un des exemples de ce qu'ils veulent empêcher dans le canton de Vaud.

Le projet suspendu de forage à Noville est cité par les Verts comme l'un des exemples de ce qu'ils veulent empêcher dans le canton de Vaud. Image: Christian Brun

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il faut interdire tous les types de forage d’hydrocarbures dans le canton de Vaud. Et pas seulement les forages par fracturation de la roche. En plein creux de l’été, c’est le message que les Verts vaudois ont tenu à faire passer ce lundi devant les médias. Leur but désormais: faire pression sur le parlement pour qu’il modifie le projet de loi sur les ressources naturelles du sous-sol (LRSS).

Le texte avait été présenté en début d’année par la conseillère d’État libérale-radicale Jacqueline de Quattro. Il prévoit d’interdire seulement les forages par fracturation, mais autorise les autres types de forage. Ce texte fait office de contre-projet indirect à l’initiative que les Verts ont déposée il y a exactement un an, «Pour un canton de Vaud sans extraction d’hydrocarbures».

«Nous pointons l’incohérence du Conseil d’État, insiste Alberto Mocchi, président des Verts vaudois. D’une part, il veut lutter contre le réchauffement climatique en présentant un plan climat. De l’autre, il veut permettre l’extraction d’hydrocarbures dans le canton. Si nous voulons «décarbonifier» notre économie, il faut interdire l’extraction.»

Dès lors, les écologistes n’envisagent pas, à ce stade, de retirer leur initiative. À moins que le parlement ne retouche le texte de Jacqueline de Quattro. Le Grand Conseil devrait se pencher sur ce texte d’ici à l’automne. La votation sur l’initiative est d’ailleurs prévue en novembre. Mais la date est provisoire, indique le Département du territoire et de l’environnement.

En voulant accélérer les choses, les Verts disent aussi chercher à lever les incertitudes pour les entreprises privées qui veulent aujourd’hui effectuer des forages, comme le projet – suspendu – de Petrosvibri à Noville. «Elles doivent savoir si elles peuvent continuer leur business ou revoir leur stratégie, par exemple vers les énergies renouvelables», note Alberto Mocchi. (24 heures)

Créé: 23.07.2018, 18h10

Articles en relation

Le Conseil d’État reste méfiant face au gaz de schiste

Énergie Au simple moratoire pourrait succéder une interdiction d’extraire des hydrocarbures par fracturation. Plus...

Les Vaudois devraient voter sur la recherche d'hydrocarbures

Environnement L'initiative lancée par les Verts aurait récolté 15'000 signatures. Les écologistes veulent interdire l’extraction de pétrole et de gaz de schiste notamment Plus...

«L’initiative des Verts risque de faire peur aux Vaudois»

Gaz de schiste Jacqueline de Quattro réagit à l’initiative que les Verts lanceront pour interdire l’extraction d’hydrocarbures. Plus...

Méconnu, le sous-sol a un besoin urgent de règles claires

Aménagement Face à une pénurie de parcelles en surface, le sous-sol est de plus en utilisé. Les conflits vont se multiplier selon les spécialistes. Le canton de Vaud prépare une loi spéciale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 26 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...