Passer au contenu principal

[Vidéo] «Le bégaiement ne m'a pas empêché d'être heureux»

Philippe Narbel a longtemps eu de lourds problèmes d'élocution. Aujourd'hui, à 42 ans, il ne bégaie presque plus. Témoignage.

Le mardi 22 octobre est la journée mondiale du bégaiement. On estime à 1% le pourcentage de bègues dans la population. Les hommes sont quatre fois plus touchés par le bégaiement que les femmes. Le trouble apparaît le plus souvent entre 2 et 5 ans. Sans un suivi thérapeutique, un quart des jeunes enfants restent bègues à l'âge adulte.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.