[VIDEO] «Ça fait deux ans que je vis avec le VIH»

SantéThierry* (nom connu de la rédaction) a 26 ans et habite à Lausanne. Cela fait deux ans qu’il est porteur du VIH.

Vidéo: Catherine Cochard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Thierry* (nom connu de la rédaction) a 26 ans et habite à Lausanne. Cela fait deux ans qu’il est porteur du VIH. Grâce au médicament qu’il prend quotidiennement, sa charge virale a baissé au point qu’elle n’est plus détectable et qu’il n’est plus contagieux. Nous l’avons rencontré et recueilli son témoignage anonymement, ni sa famille, ni son employeur n’étant au courant de son état de santé.

Tests de dépistage gratuits

Les 29 novembre et 2 décembre prochains,à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, Unisanté, le CHUV et la fondation PROFA organisent des tests de dépistage à travers le canton de Vaud. Plus de renseignements sur profa.ch.

Créé: 27.11.2019, 14h42

Articles en relation

«Nous sommes les porte-drapeaux de cette nouvelle arme contre le VIH»

Santé Disponible en Suisse depuis 2016, la PrEP, une pilule préventive anti-VIH, fait toujours plus d’adeptes, notamment dans la communauté gay. Rencontre avec des utilisateurs vaudois. Plus...

«Le sida reste un secret, même dans les familles»

Solidarité L’association Arc-En-Ciel, à Renens, a fêté 25 ans en 2017. Elle rappelle que si le virus ne tue presque plus, il continue de faire de sérieux dégâts. Plus...

Le sida reste une tare sociale

Journée mondiale Alors que le VIH est désormais bien pris en charge médicalement, les porteurs du virus continuent de subir des discriminations en tous genres. Témoignages. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.