Passer au contenu principal

Un village celtique à Vufflens-la-Ville

La construction de la RC 177 a révélé un village gaulois. Pour les archéologues, les résultats sont exceptionnels. Portes ouvertes.

Les fouilles se sont étendues sur plus de 8000 m2, sur un an. De telles interventions sont rares.
Les fouilles se sont étendues sur plus de 8000 m2, sur un an. De telles interventions sont rares.
Photo : K. Sauterel, Archeodunum.
Situées sur une mince bande de terre, les fouilles archéologiques n'ont exploré qu'une partie de l'agglomération gauloise, datée du IIe siècle avant notre ère.
Situées sur une mince bande de terre, les fouilles archéologiques n'ont exploré qu'une partie de l'agglomération gauloise, datée du IIe siècle avant notre ère.
OLIVIER ALLENSPACH/24HEURES
Sur le site, plusieurs ateliers de potiers ont notamment été retrouvés. Le potier archéocéramiste Pierre-Alain Capt en a restitué un exemplaire et reproduit des céramiques d'époque à l'identique.
Sur le site, plusieurs ateliers de potiers ont notamment été retrouvés. Le potier archéocéramiste Pierre-Alain Capt en a restitué un exemplaire et reproduit des céramiques d'époque à l'identique.
OLIVIER ALLENSPACH/24HEURES
1 / 9

Les archéologues organisent ce samedi les portes ouvertes des fouilles de Vufflens-la-Ville: une tranchée de 450 m de long réalisée sur le tracé de la future route cantonale RC 177, entre Aclens et Penthaz, dans le Gros-de-Vaud. Et ce qu’ils ont mis au jour en un an risque bien d’éclairer toute une partie de l’histoire vaudoise.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.