Une voiture plonge dans l'eau sous mes yeux, que faire?

VIDÉOL'action Chevalier de la route a mis sur pied ce mercredi à Vevey une mise en scène en bassin avec conseils de spécialistes.

Comment agir si l'on est témoin d'un accident de la route dans un cours d'eau? L'action Chevalier de la route a livré ses conseils lors d'une démonstration à Vevey.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Héros en eaux troubles.» Ce n'est pas le titre du dernier film d'action à l'affiche au box office, mais il colle bien à l'opération organisée ce mercredi jusqu'à 18h sur la place du Marché de Vevey par l'action Chevalier de la route: une démonstration insolite avec voiture immergée dans un bassin pour expliquer le comportement à adopter lorsque l'on veut sauver une vie, voire sa propre vie si l'on se devait se retrouver dans l'habitacle!

De tels actes de bravoure, Chevalier de la route en a distingué à de nombreuses reprises. Sur les 470 personnes honorées depuis 1969 pour avoir secouru un malheureux victime d'un accident en Suisse, un gros quart est intervenu dans un cours d'eau. Les cas restent tout de même rares, selon la police cantonale, mais sont le plus souvent fatals...

Ne pas ouvrir la portière

De la théorie en bassin à l'intervention en situations réelle, le décalage est toutefois immense. De telles situations nécessitent surtout vitesse et sang froid, ne serait-ce que si l'on tient compte de certains impondérables comme le choc psychologique ou les éventuelles blessures du conducteur, parfois inconscient. «Pour une victime, la première règle à respecter, après avoir décroché sa ceinture, est d'éviter d'ouvrir la portière, explique Gérald Wyss, chef plongeur à la gendarmerie vaudoise. L'eau entrerait trop rapidement et déséquilibrerait le véhicule. Il faut essayer de sortir par la vitre, soit en l'ouvrant - et même les vitres électriques immergées fonctionnent - soit en la cassant.» D'où l'intérêt de disposer d'un marteau brise-glace, muni en outre d'une petite lame pour couper sa ceinture.

Deuxième règle essentielle: la vitesse d'exécution. Un véhicule met une minute avant de commencer à couler, moins s'il est endommagé. Alors foncez. Tout en restant le plus calme possible, bien entendu... Et si les occupants du véhicule sont deux, mieux vaut sortir en même temps pour éviter de faire pencher la voiture.

Les règles du jeu et le timing sont malheureusement les mêmes pour la personne qui vole au secours des victimes. Le meilleur moyen de casser la vitre est de frapper dans un angle, comme le démontre une autre animation de la journée de Vevey. Et oubliez l'idée de passer par le pare-brise: même des coups de marteau violents n'aboutiront au mieux qu'à quelques fissures légères en surface et le temps presse! «Si une personne intervient seule et qu'il y a deux personnes à l'intérieur, il faut se faire à l'idée qu'il ne sera très vraisemblablement pas possible de sauver les deux», admet Gérald Wyss.

Mieux vaut parfois laisser tomber

De même, inutile de se mettre en danger en voulant sauver une vie: «Si le véhicule est totalement immergé, il vaudrait mieux abandonner, à moins que la profondeur soit raisonnable, chaque cas est différent. En cas d'intervention en hiver, gare à la température de l'eau! Il vaut mieux s'immerger progressivement et se mouiller la nuque que de plonger.»

Reste le cas où il faut se rendre à l'évidence: il est trop tard pour tenter quelque chose seul ou on ne se sent pas à la hauteur. A partir de là, un seul réflexe: appeler le 112.

L'action Chevalier de la route est cofinancée par le Fonds de sécurité routière. Elle bénéficie en outre du soutien de l'Automobile Club Suisse, l'Association suisse des transports routiers, du BPA, le TCS et la SRG SSR idée suisse.

(24 heures)

Créé: 31.08.2016, 14h46

Articles en relation

Visionnez les premières vidéos du car sous l'eau

Vevey Premier plongeur sur place, François Wenger a filmé le bus alors qu'il était immergé. Le véhicule avait roulé dans le Léman lundi matin à Vevey. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.