«Nous voulons défendre les contribuables vaudois»

AssociationDes personnalités de droite ont créé la «Fédération des contribuables». Le but: devenir un lobby vaudois pour les baisses fiscales.

Avec Loïc Hautier pour président, les membres de la Fédération des contribuables sont tous des personnalités de droite.

Avec Loïc Hautier pour président, les membres de la Fédération des contribuables sont tous des personnalités de droite. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il a été président des Jeunes libéraux-radicaux (JLR) et reste d’ailleurs le président du comité de l’initiative qu’ils avaient déposée, «une baisse d’impôt pour la classe moyenne». Loïc Hautier est désormais le président de la nouvelle Fédération des contribuables (FEDCO), présentée jeudi à Lausanne. Son but: devenir le lobby vaudois des baisses d’impôts. Il réunit plusieurs députés et parlementaires du PLR, de l’UDC et des Vert’libéraux.

Pourquoi fondez-vous cette Fédération des contribuables?
L’idée est de créer une brèche dans le statu quo selon lequel la fiscalité des personnes physiques ne sera revue qu’après la RIE III. Alors que le Conseil d’État annonce une baisse du coefficient d’impôt cantonal et qu’il accepte l’initiative des JLR, notre but est de défendre les personnes physiques. Les personnes morales ont suffisamment de défenseurs dans les associations économiques.

Vos membres sont des élus de droite. Les contribuables à défendre sont-ils de droite?
Quand nous avons rencontré des gens potentiellement intéressés par notre idée, nous ne sommes pas allés à gauche, car baisser les impôts n’y est pas une priorité. Si une personne de gauche veut nous rejoindre, nous l’accepterons.

Quelle méthode préconisez-vous pour baisser les impôts?
Par la hausse des déductions fiscales, par exemple. Cela pourrait concerner les frais de logement ou de santé. L’impact sera important pour les contribuables. L’initiative des JLR, en augmentant les déductions pour les primes d’assurance maladie, représentera une baisse d’impôt de plusieurs centaines de francs par année pour une famille de la classe moyenne. Nous reviendrons en janvier avec des propositions plus précises.

Certaines communes disent augmenter leurs impôts à cause de la RIE III. Pointez-vous du doigt la RIE III que la droite a voulue?
L’intérêt des communes et celui des contribuables se recoupent largement. Notre but n’est pas de remettre en cause la RIE III.

Les déductions que vous proposez impacteront les finances communales.
En effet. Nous nous engageons auprès des faîtières communales pour trouver des solutions. L’idée est d’avoir un impact sur la marge de manœuvre du Canton, main dans la main avec les communes.

Créé: 29.11.2018, 17h06

Articles en relation

L’UDC convainc les libéraux-radicaux de baisser les impôts

Grand Conseil Le parlement a validé une motion pour réduire de 3 points la fiscalité des personnes physiques. La droite veut récompenser les contribuables pour leurs «sacrifices». Plus...

La fiscalité des Vaudois devient un thème de débat

Grand Conseil Le parlement est saisi de plusieurs textes pour modifier l’impôt des personnes physiques. Plus...

Le gouvernement balise la fiscalité pour cinq ans

Vaud La stratégie fiscale du Canton est arrêtée jusqu’en 2023. Des baisses d’impôts sont annoncées, mais elles ne seront pas forcément ressenties. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.