Passer au contenu principal

Le voyage controversé en Carélie était lié à un projet de l’EPFL

Patrick Aebischer et des scientifiques lausannois étaient présents en 2015 à l’invitation et aux frais du milliardaire Frederik Paulsen.

Autour de Frederik Paulsen (cravate), Philippe Gillet, vice-président de l’EPFL (devant à droite), et Patrick Aebischer (derrière lui) assistent à une démonstration scientifique en Carélie. Absent de cette capture d’écran tirée d’un reportage télévisé, Pascal Broulis est assis quelques chaises plus loin.
Autour de Frederik Paulsen (cravate), Philippe Gillet, vice-président de l’EPFL (devant à droite), et Patrick Aebischer (derrière lui) assistent à une démonstration scientifique en Carélie. Absent de cette capture d’écran tirée d’un reportage télévisé, Pascal Broulis est assis quelques chaises plus loin.
DR

On savait déjà que, le 16 mars 2015, les autorités de Carélie avaient reçu du beau monde dans la capitale, Petrozavodsk. Ce jour-là, Alexander Khudilainen, dirigeant de cette république russe située à la frontière avec la Finlande, accueillait entre autres le grand argentier vaudois Pascal Broulis, l’ancien conseiller fédéral Pascal Couchepin ou encore l’actuelle directrice de l’Office fédéral de la culture, Isabelle Chassot.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.