Week-end de mobilisation contre les violences faites aux femmes

Grève des femmesDes manifestations sont prévues à Lausanne, Vevey et dans plusieurs autres endroits en Suisse romande.

Les collectifs rappellent que 24 femmes et 3 hommes sont morts des suites de violences conjugales en Suisse en 2018.

Les collectifs rappellent que 24 femmes et 3 hommes sont morts des suites de violences conjugales en Suisse en 2018. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Collectif Vaud pour la grève des femmes organise des manifestations publiques contre les violences faites aux femmes, les 23 et 25 novembre. Samedi 23, une manifestation «contre les violences sexistes et sexuelles» démarrera à 15h à la place de la Riponne, à Lausanne.

Le lundi 25, Journée internationale de l’élimination des violences à l’égard des femmes, le collectif de l'Université de Lausanne organise une discussion à 17h sur le thème du harcèlement sexuel en milieu universitaire. Le collectif Riviera met sur pied une veillée avec la lecture de témoignages et un cortège à 18h sur la place de l’Hôtel de Ville de Vevey.

La coordination romande indique pour sa part plusieurs événements. Samedi 23 dès 11h, des rubans blancs seront distribués dans le canton du Jura. Bienne connaîtra une manifestation à 14h et Neuchâtel à 17h. Dimanche, des veillées auront lieu à Sion, Martigny et Monthey à 17h. Lundi, des manifestations traverseront Genève à 17h et Fribourg à 19h .

Les collectifs rappellent que 24 femmes et 3 hommes sont morts des suites de violences conjugales en Suisse en 2018. Ils revendiquent notamment la mise en oeuvre de la Convention d’Istanbul pour l'élimination des violences contre les femmes, l’accès des migrantes aux prestations de la loi sur l’aide aux victimes, l'intégration du consentement dans la définition pénale de l’infraction sexuelle, l’introduction du terme «féminicide» dans la législation, l’extension de la loi sur l’égalité sur les lieux d’études.

Créé: 21.11.2019, 18h27

Articles en relation

L'écologie est-elle un danger pour les femmes?

FEMINA La technologie et le féminisme ont sorti les femmes de la cuisine, des couches et du ménage. L’écologie à outrance va-t-elle les y renvoyer? Notre analyse. Plus...

Magnifier ses boucles, un geste esthétique et militant

Société Chez Tribus Urbaines, à Lausanne et désormais aussi à Genève, on laisse les cheveux texturés s’exprimer selon leur vraie nature pour permettre aux femmes d’être totalement elles-mêmes. Plus...

La féminité s’exprime avec humour chez Grob

Art contemporain La galerie de la rue Étienne-Dumont expose six artistes femmes qui détournent les stéréotypes et célèbrent l’intimité du corps. Plus...

Une élue veut féminiser les noms de rues à Vevey

Vaud Milena Buckel, membre du Collectif Grève des Femmes/Féministes Riviera, déposera un texte dans ce sens au Conseil communal le 14 novembre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...