Passer au contenu principal

Coronavirus en SuisseVaud va vacciner 1670 personnes à leur domicile

Un dispositif de vaccination à domicile a été mis en place par l’État de Vaud afin de pouvoir prendre en charge les personnes vulnérables qui ne peuvent pas se déplacer. Vingt-deux équipes mobiles sillonneront le canton dès lundi.

Le Canton de Vaud démarre dès lundi la vaccination à domicile pour près de 1700 personnes. (Photo d’illustration)
Le Canton de Vaud démarre dès lundi la vaccination à domicile pour près de 1700 personnes. (Photo d’illustration)
Keystone/Laurent Gillieron

Le Canton de Vaud passe à la vaccination à domicile pour lutter contre le Covid-19. Dès lundi, 1670 personnes vulnérables qui ne peuvent pas se déplacer, ou très difficilement, seront prises en charge.

L’État de Vaud explique vendredi que 55 infirmières et infirmiers travaillant dans les centres médico-sociaux (CMS) ont été formés pour la vaccination. Ils seront associés en binôme avec des astreints de la Protection civile.

En tout, ce sont 22 équipes qui sillonneront le canton durant un mois pour administrer la première dose. La seconde suivra à partir du 15 mars. «Le nombre de seringues préparées et la planification des tournées sont organisés de manière à ce qu’aucune dose ne soit perdue», précise le communiqué.

Le canton explique qu’il n’est pas possible de s’inscrire pour la vaccination à domicile. C’est l’Association vaudoise d’aide et de soins à domicile (AVASAD) qui a identifié les personnes qui peuvent bénéficier de cette prestation.

«Amener le vaccin à la maison»

Concrètement, les différents CMS ont contacté les 24’000 personnes recevant de l’aide et des soins à domicile, âgées de 75 ans et plus ou souffrant de maladies chroniques graves. Sur ce total, il est apparu que 1670 d'entre elles ne pouvaient pas se déplacer, ou très difficilement.

«Grâce à l’engagement de l’AVASAD et de la Protection civile vaudoise, on permettra d’amener le vaccin à la maison lorsque cela n’est pas possible autrement», affirme le canton dans son communiqué.

Ce dispositif de vaccination à domicile vient compléter les centres cantonaux déjà existants et les équipes mobiles de la Protection civile dans les EMS. La prochaine étape consistera à intégrer les cabinets médicaux. Cela se fera début mars après une phase pilote dans quelques cabinets.

ATS

2 commentaires
    Max@max

    Il faut leur donner un pin’s. Quelle prouesse...

Articles en relation