Passer au contenu principal

Immobilier de luxeVente de biens de prestige: Genève au plus haut

Les spécialistes de l’immobilier sont unanimes. Avec une centaine de transactions à plus de 5 millions de francs, la cité de Calvin renoue avec les sommets atteints de 2007 à 2010 à Genève.

Une demeure à Anières vendue en janvier par SPG One.
Une demeure à Anières vendue en janvier par SPG One.
SPG One
Il s’agit d’une villa contemporaine de 380 m2 à Vésenaz implantée sur une belle parcelle. Elle a été vendue pour CHF 5 100 000.- par Barnes.
Il s’agit d’une villa contemporaine de 380 m2 à Vésenaz implantée sur une belle parcelle. Elle a été vendue pour CHF 5 100 000.- par Barnes.
Barnes
Érigée sur une magnifique parcelle d’environ 19 000 m2, cette propriété de maître sise à Choulex a été vendue par Pilet & Renaud. Il s’agit d’une bâtisse construite en 1856 par l’architecte Adrien Krieg.
Érigée sur une magnifique parcelle d’environ 19 000 m2, cette propriété de maître sise à Choulex a été vendue par Pilet & Renaud. Il s’agit d’une bâtisse construite en 1856 par l’architecte Adrien Krieg.
Pilet & Renaud
1 / 3

Cet article a été rédigé par les journalistes de «Bilan». Retrouvez le suivi de l’actualité sur Bilan.ch

Le canton de Genève étant le seul à jouer la transparence avec le prix des transactions immobilières, impossible d’effectuer un constat pour l’ensemble de l’arc lémanique. Une chose est sûre: en 2020, il y a eu près de 100 transactions de villas et appartements ayant atteint ou dépassé les 5 millions de francs. «Nous retrouvons les sommets atteints entre 2007 et 2010. Après cela avait quasiment chuté de moitié», analyse Pierre Hagmann, membre de la direction de Pilet & Renaud. La transaction la plus élevée en 2020 a atteint les 60 millions de francs. Il s’agit de celle de Damir Akhmetov, 33 ans, pour un pied-à-terre qui n’a pas les pieds dans l’eau à Collonge-Bellerive.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.