Tempête Harvey : les riverains de l'usine dans l'attente

La peur d'une pollution chimique planait jeudi 31 août sur les sinistrés américains de la tempête Harvey, après des explosions accidentelles dans une usine texane qui ont libéré des fumées potentiellement dangereuses mais pour l'instant sans concentrations toxiques.

Mis à jour le 31.08.2017