Premier procès contre des putschistes présumés

Une trentaine de policiers comparaissent dès mardi pour avoir refusé de défendre le président Recep Tayyip Erdogan.

Mis à jour le 27.12.2016