Le drone, nouvel allié des vignerons

Avec ses six pales et son réservoir de 20 litres, ce drone fait au décollage à peine plus de bruit qu'un atomiseur traditionnel, dans les airs celui d'un bourdon. Rien à voir avec son cousin l'hélicoptère. Et il est en mesure de voler bien plus bas, soit entre 1,5 et 2,5 mètres au-dessus de vignes, ce qui permet de la précision et réduit la dérive des produits phytosanitaires qu'il pulvérise.

Mis à jour le 22.07.2019
ats