«Les chiens patous se prennent pour des moutons»

A la Forclaz, Jean-Pierre Vittoni forme deux chiots pour protéger son troupeau des prédateurs.

Mis à jour le 30.07.2019
Romain Michaud