«Je veux utiliser ma schizophrénie comme un atout»

Dans son film «Loulou», le réalisateur Nathan Hofstetter raconte sa maladie, la schizophrénie paranoïde. Témoignage.

Mis à jour le 06.09.2019