«Le bégaiement ne m'a pas empêché d'être heureux»

Philippe Narbel a longtemps eu de lourds problèmes d'élocution. Aujourd'hui, à 42 ans, il ne bégaie quasiment plus. Témoignage.

Mis à jour le 22.10.2019