«Quand Camille est née, j'ai senti que quelque chose n'allait pas»

A l'accouchement des ses jumelles, Cristina Guillet a fait l'expérience de la prématurité. Active au sein de l'association «Né trop tôt» qui vient en aide aux parents d'enfants nés avant le terme, elle témoigne de son expérience. Dès le mois de novembre, elle fait partie des marraines de l'étude Alaïs, qui vient de débuter au CHUV et dans d'autres hôpitaux en France et Belgique et qui cherche à montrer les bienfaits sur l'allaitement de l'accompagnement des mamans de prématurés par d'autres femmes ayant traversé les mêmes difficultés.

Mis à jour le 01.11.2019