Passer au contenu principal

TémoignageVirée pour être tombée amoureuse d’un cadre

L’ex-directrice d’un McDonald’s vaudois poursuit le gérant du restaurant pour licenciement abusif.

La jeune Vaudoise réclame une indemnité de six mois de salaire, soit près de 40’000 francs (Photo prétexte).
La jeune Vaudoise réclame une indemnité de six mois de salaire, soit près de 40’000 francs (Photo prétexte).
DR

Angelina*, la vingtaine, était en poste depuis seulement quatre ans, en septembre 2018, lorsqu’elle a été propulsée à la tête de l’un des vingt McDonald’s du canton de Vaud. À l’origine de cette promotion, un homme d’affaires à qui le siège suisse du groupe américain avait cédé un an plus tôt la franchise dudit point de vente.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.