Moins d'infarctus grâce au sauna en Finlande

SantéSe rendre régulièrement au sauna, comme le font les Finlandais, réduirait les risques d'infarctus, rapporte une étude mercredi.

Un sauna transportable en Finlande.

Un sauna transportable en Finlande. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le risque d'infarctus est moindre chez les Finlandais qui se rendent régulièrement au sauna que chez ceux qui fréquentent moins souvent ces bains, indique une étude publiée mercredi.

Les personnes se rendant au sauna de quatre à sept fois par semaine ont 61% de chances de moins d'être victimes d'une crise cardiaque que celles qui n'y vont qu'une fois par semaine, affirme cette étude publiée dans le journal américain Neurology. Pour ceux qui fréquentent ces établissements deux à trois fois par semaine, la baisse du risque d'infarctus est moins forte, à 14%.

Réalisée à partir des données collectées chez 1600 Finlandais âgés de 53 à 74 ans pendant une durée moyenne de 15 années, l'étude est la première à établir directement une corrélation entre sauna et attaques cardiaques. Même en prenant en compte des facteurs tiers, comme le cholestérol, la consommation de tabac ou le diabète, les conclusions de l'étude restent inchangées, indiquent les chercheurs.

Ces résultats «suggèrent que cette activité, que les gens pratiquent pour la relaxation ou le plaisir a des effets bénéfiques sur notre santé vasculaire», appuie Setor Kunutsor, de l'université de Bristol. «Les saunas semblent réduire la pression sanguine, ce qui peut être à l'origine de l'effet positif sur les risques d'attaque», ajoute-t-il.

L'usage du sauna est tellement démocratisé en Finlande, que la plupart des gens en possèdent un chez eux. (afp/nxp)

Créé: 02.05.2018, 23h32

Articles en relation

Le bilan dans l'incendie du sauna augmente

Corée du Sud Un incendie dans un sauna sud-coréen a fait au moins 29 morts et plus d'une vingtaine de blessés. Plus...

La punition du «sauna» a-t-elle tué un soldat?

Scandale en Thaïlande La mort d'une recrue, rendue à sa famille avec des organes manquants, secoue l'armée thaï. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.