«Accoucher d'un bébé mort, c'est le tabou du tabou»

Suisse romandeRencontre avec la thanatologue Alix Noble Burnand autour de la question du deuil d'un enfant mort-né.

Vidéo: Catherine Cochard / Yann Bernard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Certaines morts sont très difficiles à accepter. Par exemple celle d'un bébé mort-né. Il existe néanmoins des aides pour tenter de mieux supporter l'insupportable et faire le deuil. L'inscription de l'enfant à l'état civil en est une. Rencontre autour de ces questions du deuil d'un enfant mort-né avec la thanatologue Alix Noble Burnand.

Créé: 11.02.2019, 12h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.