Comment les animaux du zoo de Bâle passent l'été

ChaleurNombre des pensionnaires du zoo de Bâle viennent de régions plus chaudes que la Suisse et apprécient les températures estivales. Pour ceux qui souhaitent une pause fraîcheur, différentes possibilités existent.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lors des chaleurs d’été, les grands singes, les macaques de Java et les atèles du zoo de Bâle adorent déguster des glaces rafraîchissantes, explique l’établissement dans un communiqué. Des morceaux de fruits et de légumes sont congelés puis livrés aux primates.

Depuis cette année, les rhinocéros ont également droit à cette friandise. Les jeunes Kiran et Jari se sont précipités. Ce n’est qu’ensuite que les mères Quetta et Ellora ont manifesté un certain intérêt. Quant au mâle Jaffna, il aime se rafraîchir les joues en les posant délicatement sur la glace.

Une coupe d’été les pieds au frais

Les troupeaux de rennes et de bisons ont encore l’air quelque peu ébouriffés. Leur fourrure d’hiver tient par quelques lambeaux, mais elle tombera bientôt entièrement. Avec un peu de patience, les visiteurs pourront les observer en quête de fraîcheur au bord des cours d’eau peu profonds. Ils les verront alors les pieds dans l’eau pendant un long moment.

Le pavillon des oiseaux transformé en bains douches

Dans la grande volière du pavillon des oiseaux, les plantes sont arrosées et l'allée des visiteurs est nettoyée quotidiennement.

En été, les touracos de Fischer, les bulbuls noirs, les colious huppés profitent de cette occasion pour prendre une douche ou se rafraîchir sur les feuilles mouillées.

Créé: 24.07.2014, 10h37

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.