Passer au contenu principal

Bavois est le berceau vaudois du malt

Trois agriculteurs et un automaticien se sont lancés dans la production d’un des trois ingrédients essentiels à l’élaboration de la bière.

François et Joaquim Vez testent leur production avec Alain Salzmann.
François et Joaquim Vez testent leur production avec Alain Salzmann.
FLORIAN CELLA

Les brasseries artisanales éclosent dans le canton comme les perce-neige au printemps depuis quelques années. Mais les bières qu’elles produisent n’ont généralement de local que leur eau. Le malt comme le houblon doivent en effet être importés, le plus souvent de France ou d’Allemagne. C’est forts de ce constat, convaincus qu’une touche de proximité supplémentaire attirerait inévitablement les producteurs, qu’à Bavois trois agriculteurs – Françoise et Joaquim Vez, ainsi qu’Alain Salzmann –, et un automaticien – Joris Carel – ont fait le pari de produire de l’orge brassicole pour le transformer en malt, ainsi que l’a annoncé Terre&Nature le 28 janvier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.