Bienvenue dans la Republica Austral

DesignChili, Argentine, Uruguay… Le design du Cono Sur est à portée de main, rue de l’Ancienne-Douane, à Lausanne.

Claudio Riquelme et Regula Brand forment ensemble Republica Austral, spécialisé dans la promotion de design du Cono Sur: Argentine, Chili et Uruguay.

Claudio Riquelme et Regula Brand forment ensemble Republica Austral, spécialisé dans la promotion de design du Cono Sur: Argentine, Chili et Uruguay. Image: Felipe Fontecilla

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La différence se lit dans les matériaux. Le bois lenga des forêts de la Patagonie. Le cuivre, dont le Chili est le premier exportateur. Mais aussi l’argile, le bronze… Le design que propose Republica Austral à la rue de l’Ancienne-Douane est celui du cono Sur: Argentine, Chili et Uruguay.

Le projet a mis des années avant de se concrétiser à Lausanne. «Nous avons depuis longtemps identifié le potentiel de ces pays-là en matière de design. Mais il n’y avait personne pour s’en occuper, le montrer. Promouvoir le bon design de cette région.»

Nous, c’est un couple helvético-chilien. Regula Brand, politologue active dans la communication, et son architecte de mari, Claudio Riquelme. Ils exposent leur sélection dans le même local lausannois que le bureau de monsieur, Emergentes Architectures.

Pour l’heure, des luminaires, des familles de récipients et des fauteuils peuplent le catalogue de la république. Tous venus du Chili. «Nous y avons déjà des contacts forts et c’est aussi là-bas que la pratique est la plus avancée, la plus mûre, explique Regula Brand. Tout le monde connaît le design scandinave. Notre but, c’est de faire pareil avec l’austral.» Mais pas de longue tradition à défendre ici. La création d’une section design dans le Conseil national de la culture et de l’art chilien date de 2010.

Trois créateurs, primés en Europe mais bien enracinés au Chili, ont façonné ces productions. Minimalistes, fonctionnelles, épurées… «la collection ne contient pas de Schnick­schnack», résume la germanophone. Pas question pour Regula et Claudio de tomber dans le folklore.

La démarche est pointue. «Nous ne sommes pas une ONG qui aide des jeunes à émerger!» Republica Austral veut faire dans la qualité: «Nous n’avons pas la possibilité de survivre sur ce marché autrement.» Alors elle donne sa chance à trois designers basés à Santiago: Rodrigo Bravo, Abel Carcamo et Matias Ruiz, des créateurs confirmés. Leurs propositions sont toutes faites de matériaux 100% chiliens et ont toutes été conçues dans le pays. «Ils travaillent avec des ateliers là-bas. Chaque pièce est unique et réalisée sur commande.»

Le cuivre est «hype»

Le cuivre est omniprésent. Matière reine au Chili, tant du point de vue économique que de celui de son utilisation. On le retrouve donc naturellement chez les créateurs, qui s’inspirent de ce qu’ils voient chez eux. «Et ça tombe bien, parce qu’il y a en ce moment une hype pour le cuivre dans le design…»

Alors, dans les ateliers, le doux mélange de traditionnel, de naturel et de modernité plus inspirée des écoles européennes se fait magnifiquement. «La collaboration entre artisans et designers est aussi très intéressante. Les premiers sont plus bruts, plus brusques aussi. Les seconds arrivent avec leur vision plus moderne.» Le résultat ne donne pas du high-tech mais du précis.

Republica Austral entend développer ses activités selon trois chemins de distribution. Les projets d’architecture de Claudio Riquelme comportent des propositions du catalogue. Le magasin en offre la présentation exhaustive. Mais il est aussi possible de découvrir cette toute nouvelle république en ligne, et de passer des commandes.

www.republicaaustral.com (24 heures)

Créé: 19.11.2016, 14h53

Lampe Volta d’Abel Carcamo, en bronze, bois rauli et métal. (Image: Felipe Fontecilla)

Fauteuil M100 de Matias Ruiz (Image: Felipe Fontecilla)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.