Passer au contenu principal

Botox: la fin du tabou

Trois Romandes ont eu recours à la chirurgie esthétique et racontent leur avant/après.

Getty Images

L’excès de toxine botulique dans le visage des actrices est un véritable fléau à Hollywood où le botox bashing fait rage. Pour rappel, l’injection de cette substance paralyse les muscles, ce qui lisse là où il faut (front, pattes d’oie, lèvre supérieure), mais fige l’expression en empêchant les mimiques. L’acide hyaluronique, lui, est utilisé pour combler les zones qui se creusent avec l’âge, les sillons naso-géniens par exemple, ou les pommettes qui, une fois regonflées, retendent l’entier du visage. Ainsi, le lifting classique, cher à Jane Fonda, tend à disparaître.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.