Passer au contenu principal

«Je comprends que l’islam suscite de la méfiance, c’est dommage»

Sandrine Ruiz, la nouvelle présidente des musulmans vaudois, prône la transparence. Et le dialogue.

Sandrine Ruiz a été élue le 26 mars à la présidence de l’Union vaudoise des associations musulmanes (UVAM).
Sandrine Ruiz a été élue le 26 mars à la présidence de l’Union vaudoise des associations musulmanes (UVAM).
Philippe Maeder

«N’ayez pas peur!» Cette phrase pourrait résumer le message de Sandrine Ruiz. Élue en mars présidente de l’Union vaudoise des associations musulmanes (UVAM), cette Française d’origine, diplômée en développement, mère de trois enfants, établie depuis vingt ans dans le canton, arrive à un moment crucial. Le processus de reconnaissance de la communauté musulmane va démarrer cette année.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.