Ce qui nous énerve le plus entre voisins

EnquêteUn site immobilier suisse a mené une étude sur ces petits riens qui nous pourrissent la vie entre voisins. Découvrez ce qui nous tape le plus sur les nerfs!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Entre voisins, moins on s'entend, mieux on s'entend, affirme le slogan de la Fête des voisins. Qui n'a pas déjà râlé en entendant la musique en provenance de l'appartement d'à côté? Qui ne s'est pas déjà plaint des voisins qui font la fête jusque tard de l'autre côté de nos murs? Du coup, le site immowelt.ch a mené une enquête sur ce qui énervait le plus les Suisses. Et les résultats sont surprenants.

En effet, ce qui tape le plus les nerfs des Helvètes, c'est semble-t-il la cigarette des voisins, révèle l'étude! Près de 24% des sondés se disent dérangés par les volutes de fumée qui rentrent dans leur appartement.

La 2e place revient à nos amis à quatre pattes. En effet, les Suisses, qui aiment pourtant énormément les animaux domestiques, sont 18,8% à ne guère apprécier d'avoir pour voisins des chiens qui aboient souvent ou les chats des autres qui seraient un peu trop familiers. La 3e place revient aux bruits nocturnes après 22h, que ce soit la machine à laver, la douche, ou les ébats amoureux, qui n'ont pas l'air de plaire à 18,6% des sondés.

Enfants, balcons et poussettes

On trouve ensuite les enfants bruyants qui jouent dehors près de nos fenêtres (13,5% de mécontents), devant et c'est plus surprenant, le désordre!

En effet, 9,5% des personnes interrogées ont beaucoup de peine à supporter par exemple le balcon des voisins rempli de bazar, une pelouse pas tondue ou des affaires qui traînent négligemment ici et là. Enfin, ce sont les poussettes ou voitures d'enfants garées au chemin dans les couloirs qui ont le chic d'énerver 6,5% des Helvètes.

L'intolérance des jeunes

A noter que contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les personnes les plus âgées qui sont les plus intolérantes. En effet, l'étude montre que seuls 41% des plus de 60 ans se disent énervés par leurs voisins, contre 56% des 30-40 ans! Enfin, il semblerait que les femmes soient plus sensibles, puisqu'elles sont 53% à se dire agacées contre 44% des hommes.

Créé: 17.07.2014, 15h11

Articles en relation

Un locataire expulsé pour tabagisme excessif

Allemagne La justice a donné raison aux voisins d'un retraité de Düsseldorf qui se plaignaient de nuisances olfactives. Le fumeur a été expulsé de son appartement. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.