Facebook et Twitter squattent votre intérieur

TendanceLes objets inspirés des réseaux sociaux sont nombreux. Une façon de rester toujours connecté

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si comme 28% des 18-34?ans (selon l’étude parue sur www.onlineschool.org) vous consultez votre mur Facebook au réveil, encore allongé dans votre lit, alors vous aimerez sans doute retrouvez l’univers bleu au petit-déjeuner ou sous la douche. Et c’est chose possible, grâce aux nombreux produits dérivés qui reprennent les couleurs et le design de Facebook.

«Ces gadgets reprennent les codes bien connus du réseau social. Ils permettent donc de continuer sur la même dynamique de communication hors connexion, explique Olivier Glassey, sociologue à l’UNIL. Cela permet un échange efficace entre personnes qui se connaissent.»

Les fans de Twitter ont en revanche un peu moins de choix: T-shirts, casquettes, sacs en toiles à textes ou mugs et coussins avec le célèbre petit oiseau. Sans oublier une jolie paire de collant: sexy et un brin provocateur, elle annonce la couleur avec son Follow me «tatoué» sur le mollet.

«En s’affichant avec de tels produits, on peut se faire reconnaître un peu partout dans le monde, comme en portant une marque. Le pouce levé de Facebook est devenu un symbole universel», poursuit le sociologue.

Et que ceux qui détestent farouchement Facebook ou Twitter se rassurent, ils peuvent s’offrir un T-shirt aux slogans éloquents. A l’instar de «No, I’m not on Facebook» ou «I’m part of the anti-social network. Fuck off.» (www.cafepress.com) «Il y a beaucoup de T-shirts concernant Facebook qui sont dépréciatifs, cela montre bien le rapport d’amour-haine que les gens entretiennent avec ce réseau», conclut Olivier Glassey.

Les magasins lausannois Dom et Particules en Suspension vendent quelques produits dérivés de Facebook.

Créé: 07.04.2012, 12h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.