Passer au contenu principal

«À part Federer, j'ignorais tout de la Suisse»

Après avoir rencontré son âme soeur en Angleterre, Mathilde a quitté la Bretagne pour s'installer en Suisse romande. Elle ne regrette pas son choix, malgré les épreuves et les sacrifices.

Corinne Sporrer

En septembre 2008, j’ai débarqué à Bristol. Après un bachelor en anglais à l’Université de Rennes, j’avais choisi l’Angleterre pour me former en tant qu’assistante de langue, durant un an. Je ne connaissais personne dans cette ville. Si bien que, lorsque ma tutrice m’a annoncé qu’une soirée était organisée pour réunir tous les assistants en poste, j’ai sauté sur l’occasion.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.