Le «flow», nirvana de la concentration

PsychologieAlors que tout pousse à se laisser perturber, cet état mental d’ultra réception connaît un regain d’intérêt.

Vidéo: Catherine Cochard / Yann Bernard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les capacités de concentration de chacun seraient aujourd’hui d’en moyenne huit secondes. Soit quatre de moins qu’il y a dix ans. La faute à qui? A la multiplication des écrans, des alertes et des distractions en tout genre. D’où un regain d’intérêt notable pour le «flow». Atteindre le flow - ou «être dans la zone» - se caractérise par l’absorption totale d’une personne dans son activité. Explications en vidéo. (nxp)

Créé: 09.10.2017, 16h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

L'affaire Harvey Weinstein, le célèbre producteur-harceleur de Hollywood, prend une dimension mondiale: des appels à «dénoncer les cochons» ont été lancés sur Twitter. La parole des femmes se libère.
(Image: Bénédicte) Plus...