Passer au contenu principal

73 vins pour la Fête des vignerons. Vraiment?

Jérôme Aké Béda propose un tour de Suisse de 73 crus et de leurs producteurs.

Jérôme Aké Béda au milieu des vignes de Saint-Saphorin.
Jérôme Aké Béda au milieu des vignes de Saint-Saphorin.
Philippe Maeder-A

Jérôme Aké Béda, le sommelier de l’Onde, à Saint-Saphorin, a un talent indéniable pour raconter l’histoire des vins comme un véritable griot africain. Il avait cosigné il y a cinq ans «99 chasselas à boire avant de mourir», une bible qui fait que l’auteur de ces lignes ne peut pas encore décéder puisqu’il ne les a pas tous dégustés.

Pour la Fête des vignerons, il revient avec un projet atypique, «Les 73 vins à boire pendant etaprès la Fête des vignerons». Mais le commandeur de l’Ordre des vins vaudois n’a pas voulu limiter son propos à Lavaux et au Chablais. Il propose ici un tour de Suisse, piquant dans son cercle d’amis vignerons un vin qu’il décrit. Pour compléter la chose, les producteurs ont droit à un portrait photographié en grand par Dominique Derisbourg et écrit court par Jean-Charles Simon.

On cherche un peu le rapport avec la Fête mais l’ouvrage est plaisant et élégant, et on ne fera pas injure au sommelier de critiquer le choix de ses bouteilles, évidemment. Le lecteur peut s’étonner d’y voir la cuvée du groupe rock Gothard, mais se rappellera que le sommelier fait partie du comité de dégustation de Magnificients. On adore la Petite Arvine valaisanne et confidentielle de Caroline Frey mais on sait que l’amateur aura toutes les peines du monde à en déguster une des rares bouteilles. Mais ne boudons pas notre plaisir à lire cet album à la gloire des beaux vins suisses.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.