Au Valrose à Rougemont, le terroir revisité règne dans l’assiette

Ancien du Lausanne Palace, Florian Carrard dirige désormais la brigade du Valrose.

Ancien du Lausanne Palace, Florian Carrard dirige désormais la brigade du Valrose. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Institution emblématique du Pays-d’Enhaut, le Valrose a rouvert début décembre. Entièrement réhabilité, le beau bâtiment est principalement constitué d’un hôtel 3* supérieur et d’un restaurant comprenant deux salles à la décoration élégante sans être ostentatoire, bien au contraire. Du sol au plafond, le bois domine. Les couleurs sont douces, majoritairement crème et chocolat. Le mobilier, confortable, et la vaisselle sont chics. A une exception près: les serviettes et les sets de table en papier au service de midi. Elément très appréciable, l’attente entre les plats est courte. Juste le temps de voir arriver et repartir les trains du MOB, l’établissement jouxtant la gare.

Le personnel en salle est discret et prévenant. Florian Carrard officie au piano. Cet ancien cuisinier du Lausanne-Palace apporte sa touche toute personnelle à une carte élaborée par Edgard Bovier, le chef du cinq-étoiles. Le choix a été mis sur la préparation des produits authentiques et uniques du terroir damounais. Les plats sont généreux, l’assaisonnement est parfait. En entrée, misez sur la revigorante et goûteuse soupe de chalet aux épinards et sa focaccia à la tomme fraîche de Rougemont et serpolet (17 fr.). Ou sur la délicate salade de lentilles roses agrémentée de féra du lac fumée (22 fr.). Le hamburger Valrose pur bœuf suisse (26 fr.) et ses pommes spicy raviront les palais les plus exigeants. En lieu et place du fade cheddar, le chef a opté pour une tomme de la région gratinée. Plat de résistance par excellence, le cœur d’entrecôte, nappé de son suave beurre Café de Rougemont, (42 fr.) est tendre à souhait.

Au rayon – limité – des douceurs, le café glacé Valrose est simple mais parfait (12 fr.). Quant à la tarte vaudoise, tradition oblige, elle est relevée par une crème de la vallée (12 fr.).

La carte des vins est très étendue et internationale. Du petit vin de producteur aux grands crus bordelais. Pour la féra, l’œil-de-perdrix fonctionne bien (4 fr. le verre). Idem pour l’entrecôte associée à un… Côtes-de-Castillon 2010 (7 fr. 80.)

Créé: 30.12.2016, 10h29

L’adresse

Le Valrose

Place de la Gare,
Rougemont.
Tél.: 026 923 77 77.
www.hotelvalrose.ch

Ouvert tous les jours.

Articles en relation

Vénérable institution à Rougemont, le Valrose rouvrira en décembre

Hôtellerie-restauration Le célèbre établissement a été construit en 1904. Il était fermé depuis 2007. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dès la mi-septembre, le parking «longue durée» de la place Bellerive, à Lausanne, prisé des familles, ainsi que le P+R d'Ouchy seront payants les dimanches. Plus de mille places sont concernées. Paru le 22 août.
(Image: Bénédicte) Plus...