Aux Bains d’Avenches, la qualité reste aux fourneaux avec la jeunesse

Coup de fourchetteAncien employé de l'enseigne, Johann Stauffacher, un enfant du pays, a pris la succession de Moritz Zürcher

À 31 ans, Johann Stauffacher dirige depuis deux ans le Restaurant des Bains d’Avenches. Image: JEAN-PAUL GUINNARD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’établissement doit son nom aux thermes antiques qui se trouvent à proximité de l’entrée Est d’Avenches. Mais au fil des ans, le Restaurant des Bains s’est surtout fait la réputation d’être l’une des meilleures tables de la région. Et même si le chef Moritz Zürcher a remis les commandes de l’établissement au jeune Johann Stauffacher il y a deux ans, la qualité reste de mise, avec une note de 13 au Gault & Millau.

Ayant déjà endossé le rôle de chef de partie dans ces murs entre 2006 et 2010, le jeune patron avait alors évoqué une possible reprise de l’établissement. «Dans ce but, Moritz m’a alors conseillé d’aller m’aguerrir ailleurs», détaille le chef de 31 ans ayant grandi dans le village voisin de Donatyre. Sa formation le mènera dans les cuisines de l’Hôtel de la Gare de Lucens et du Pérolles de Fribourg. Il dit avoir gardé de son parcours un peu de chaque chef qu’il a pu côtoyer.

Désormais à la tête de son enseigne, Johann Stauffacher accorde un soin particulier à travailler avec des produits du terroir. «L’une de nos spécialités, ce sont les poissons du lac de Morat, à la carte toute l’année. En fonction des saisons, on varie ensuite les autres produits, comme le bison d’Avenches ou les tomates de Salavaux avec la prochaine carte estivale.» Car le restaurant change ses propositions quatre fois par année et présente trois menus du jour à midi.

Lors de notre passage, nous nous sommes laissé tenter par le menu de printemps et sa succulente cassolette d’escargots et foie gras de canard poêlé à l’ail des ours, suivi d’un filet de sandre du lac, parfaitement grillé, aux asperges de Chiètres. Une soupe de bolets de Suisse et un tendre filet de bœuf aux morilles ont également régalé nos estomacs. Le tout accompagné d’un garanoir de la cave du Tonnelier du vigneron Pascal Matthey, à Vallamand dans le Vully voisin.

Les crus de cette région sont à l’honneur de la carte des vins, mais on y trouve aussi neuf appellations de Bordeaux et des vins d’une dizaine de pays. À ne pas manquer encore, le plateau de fromages et sa bonne vingtaine de produits, ou les glaces artisanales de Chabrey! (24 heures)

Créé: 08.06.2018, 09h13

L’adresse

Restaurant des Bains
Route de Berne 1, 1580 Avenches
026 675 36 60
Fermé dimanche soir, lundi
et mardi soir
Cuisine raffinée, avec des produits de la région
De 60 à 100 fr. par personne, boisson comprise
Carte très bien fournie, mettant
le Vully en valeur

Nos adresses sur le guide et sur mobile:
cdf.24heures.ch

Articles en relation

À l’Étoile à Monthey, le chef met du goût et de la joie dans l’assiette

Le coup de fourchette Philippe Schmitter aime autant cueillir lui-même fleurs et herbettes que les cuisiner ensuite dans ses plats brasserie. Plus...

Avec son cadre idyllique, L’Esplanade a tout pour gagner les cœurs

Le coup de fourchette A Aubonne, l'adresse panoramique connaît une nouvelle vie, avec un accueil sympathique et une cuisine délicate Plus...

Au Restaurant du Jura, à Chevroux, les filets de perche font merveille

Coup de fourchette La 4e génération de Marmier à la tête de ce restaurant historique perpétue la tradition avec talent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

CarPostal franchit la ligne, paru le 16 juin
(Image: Valott) Plus...