Avec Nik Williamson, les graines ont du bol

LivreL’ancien financier britannique s’est lancé dans les cafés à porridge avec succès. Il partage sa passion gourmande et 90 recettes.

Farro aux asperges, au prosciutto et à la <i>salsa verde</i>. (Recette ci-dessous)

Farro aux asperges, au prosciutto et à la salsa verde. (Recette ci-dessous) Image: Andy Sewell/Phaidon

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est une histoire comme les aiment les éditeurs. Un type qui réussit dans la finance londonienne avant de tout quitter pour faire rouler son foodtruck dans les rues de la City et y proposer une cuisine très terroir. Puis Nik Williamson, c’est son nom, découvre les «cafés à porridge» à Copenhague qui déclinent les préparations à base de flocons d’avoine. Nik lance son premier Porridge Cafe à Londres en 2015. On peut le manger en version salée, avec du chorizo, du poireau, de la ratatouille ou du piment… et en version sucrée avec du sirop d’érable, des pommes ou des poires. Le succès est au rendez-vous et les Porridge Cafe se multiplient, à Londres et ailleurs.

Leur créateur, lui, se lance dans l’étude des graines et des céréales pour développer plein de recettes de bowls, des bols comme repas complet appétissant, joyeux et colorés, très tendance dans un monde jeune, urbain, à l’affût de plats santé ou végétariens. On soigne le récipient pour l’accorder aux couleurs de la préparation, on associe des ingrédients autant pour leur goût que pour leur complémentarité diététique, et on se retrouve avec autant de bonne conscience que de satiété.

Comme le Britannique est partageur, il a sorti un livre aujourd’hui traduit en français, pour présenter la quinzaine de graines qu’il affectionne, céréales, légumineuses, légumes, oléagineuses ou herbacées, et 90 recettes qui donnent envie de manger sainement au premier coup d’œil ces plats à base d’amaranthe, de kamut, de chia ou de farro.

«Les bons bols de graine», Nik Williamson, Ed. Phaidon, 200 p.

Farro aux asperges, au prosciutto et à la salsa verde

Le farro a une teneur en fibres élevée. Il contient beaucoup de protéines végétales, de vitamines B2, de magnésium, de fer et de zinc. Il se mange froid ou chaud, comme dans cette recette genre risotto

Ingrédients pour deux
Salsa verde
½ gousse d’ail
1 cc de câpres
1 cc de moutarde de Dijon
1 cc de vinaigre de vin rouge
1 cs de basilic haché
1 cs de persil plat haché
1 cs de menthe hachée
2 cs d’huile d’olive
sel et poivre

Porridge
2 cs d’huile d’olive
4 cs d’oignons émincés
150 g de farro
1 à 2 traits de vin blanc sec
60 cl de bouillon de légumes
50 g d’asperges vertes
2 cc de parmesan râpé
1 cs de beurre
40 g de prosciutto en lanières

Salsa verde: réduisez tous les ingrédients en une pâte grossière au mixer. Salez.

Pour le porridge, faites chauffer 1 cs d’huile d’olive dans une casserole moyenne. Faites-y suer l’oignon à feu moyen 1 ou 2 minutes, puis ajoutez le farro et 1 trait de vin blanc. Ajoutez 50 cl de bouillon. En remuant de temps à autre, faites cuire 40 minutes ou jusqu’à ce que le farro soit tendre. Sinon, ajoutez le bouillon restant et prolongez.

Coupez les asperges en fines rondelles, en gardant les pointes entières. Lorsque la quasi-totalité du bouillon est absorbée, ajoutez les rondelles d’asperge et faites cuire encore 5 minutes. Incorporez le parmesan et le beurre.

Entre-temps, faites blanchir les pointes d’asperge dans l’eau bouillante 2 minutes. Égouttez.

Répartissez le faro dans deux bols, garnissez de pointes d’asperge, de lanières de prosciutto et d’une cuillerée de salsa verde. (24 heures)

Créé: 21.04.2017, 08h58

Articles en relation

L’agriculture libérée de Cédric Chezeaux

Orbe Paysan bio à Juriens, Cédric Chezeaux est le personnage central de «Révolution silencieuse», film qui sera projeté au Mariposa Festival. Plus...

Les céréales d’antan revivent à Mednat

Nutrition A Beaulieu, les amateurs ont redécouvert amidonnier et petit épeautre, des graines pauvres en gluten qui reviennent en force Plus...

Des minicakes riches en superaliments

Lausanne Fraîchement arrivée du Brésil, Luciana Esteves a imaginé un en-cas gourmand et sain où l’avoine et le quinoa ont remplacé la farine de blé Plus...

Chez les Iseli, les graines sont des stars

Terroirs A La Sarraz, la famille cultive en bio lentilles, avoine nue, lin et d’autres graines. Plus...

Quinoa et flocons d'avoine au yaourt, aux framboises et aux noisettes

Malgré la mauvaise réputation gustative du porridge britannique, les flocons d’avoine dont il est fait contiennent autant de protéines qu’une cuisse de poulet. Nik Williamson l’associe ici au quinoa, lui aussi riche en protéines végétales. La «graine sacrée des Incas» contient beaucoup d’antioxydants bons pour la circulation sanguine, de fibres idéales au transit, de vitamines B2, de fer, de manganèse et de zinc, etc. Au final, pour la gourmandise, un peu de framboises et de noisettes.


Ingrédients pour deux
65 g de quinoa
25 cl de lait d’amandes ou de noisette
50 g de flocons d’avoine
100 g de framboises
4 cs de miel
120 g de yoghourt au lait entier
4 cs de noisettes hachées

Dans une casserole moyenne, déposez le quinoa, le lait d’amandes ou de noisette et 25 cl d’eau. Portez à ébullition sur feu vif, puis baissez le feu et laissez mijoter 15 minutes à couvert.

Ajoutez les flocons d’avoine et augmentez à feu moyen. Laissez cuire, sans cesser de remuer, 5 minutes ou le temps que le porridge atteigne la consistance désirée.

Si le quinoa absorbe trop de liquide, ajoutez de l’eau (maximum 15 cl). Retirez ensuite du feu.

Entre-temps, mettez les framboises dans une petite casserole, arrosez de 2 cuillerées à soupe de miel et mélangez délicatement à l’aide d’une cuillère en bois. Faites cuire à feu tout doux 3 minutes, puis retirez du feu.

Répartissez la préparation de quinoa et de flocons d’avoine dans deux bols. Garnissez de yoghourt et de framboises, puis parsemez de noisettes hachées. Arrosez du miel restant et servez.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...