De jolies surprises du terroir dans votre boîte aux lettres

OffreHelvetibox exploite les terroirs cantonaux pour offrir chaque mois un colis découverte.

La box d'Appenzell, en mars, entre beau pain de poire et Mostbröckli.

La box d'Appenzell, en mars, entre beau pain de poire et Mostbröckli. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Connaissiez-vous le Mostbröckli appenzellois? Ou les Läckerli bâlois aux pruneaux de Posamenter, la bière de maïs schwytzoise, les amaretti bianchi tessinois, le sirop de dent-de-lion neuchâtelois?

Ce sont autant de découvertes du jeune Florian Corthésy, un jeune homme né il y a vingt-huit ans à Donneloye, pas loin d’Yverdon, où il a passé son bachelor de gestion à la HEIG. Il a lancé HelvetiBox, un système de paquets surprises mensuels livrés par La Poste, dans lesquels il décline les cantons et les produits qu’il y déniche. En mars, ses abonnés ont pu découvrir des merveilles appenzelloises, comme ce magnifique pain de poire et ce Biberli de l’artisan Christophe Engetschwiler ou ces truffes chocolatées au lait de chèvre d’Albert Koch. En février, Bâle était à l’honneur sous le signe du carnaval, avec des produits à base de pruneaux d’arbres à haute tige menacés ou de la bière de carnaval.

Et les clients d’avril qui se seront inscrits avant le 31 mars auront droit au colis vaudois, dont on ne dévoilera pas le contenu (parce qu’on ne le sait pas, même si on a évoqué des bouchons et une saucisse plus rare). «C’est plus difficile de trouver des choses peu connues ici, puisque les gens ont déjà leurs produits préférés. Mais c’est ça le challenge», sourit le jeune entrepreneur.

Master en fondue
Il aimait déjà bien faire découvrir les produits suisses quand il étudiait à l’étranger, particulièrement la fondue. Il en avait même fait son travail de master en entrepreneuriat, avec un concept d’exportation de mélange de fromages. S’il ne vient pas du domaine de l’alimentaire, Florian Corthésy avait quand même passé cinq ans de son adolescence à travailler pendant son temps libre comme aide de cuisine au Restaurant Le Colvert, à Yvonand.

En août de l’an dernier, ce jeune papa se marie et décide d’offrir aux invités de la noce des produits des terroirs vaudois pour lui et fribourgeois pour son épouse. L’idée était née. Travail­lant à la maison pour s’occuper de son bébé trois jours par semaine, HelvetiBox était la solution idéale. D’un côté, les visites pour dénicher les produits et les producteurs. «Je fouille les journaux, je visite les magasins Landi, je pose des questions.» De l’autre, la logistique pour remplir les cartons des cinq à huit composants de son carton mensuel.

«Le concept a marché très bien pour les Fêtes de Noël, où les gens offraient un abonnement en cadeau», se réjouit le jeune homme. Mais cela reste encore un peu juste, lui qui avoue environ 150 abonnés pour l’instant. «Il m’en faudrait trois fois plus pour vivre, explique-t-il. Parce que je prends une marge très réduite sur les produits et que les frais postaux restent importants, même si j’ai déjà le rabais gros compte», sourit-il.

Dans ses projets ou ses rêves, il se verrait bien ouvrir un magasin physique de produits du terroir, peut-être même en collaboration avec un restaurant. Et il voudrait décliner son HelvetiBox sur le marché florissant du cadeau d’entreprise.

Créé: 27.03.2015, 10h18

Contact et tarifs

www.helvetibox.ch
Tarifs dégressifs de 55 fr. pour un mois jusqu’à 605 fr. pour une année.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.