Des livres de cuisine pour votre robot

RecettesLe cuisinier d’aujourd’hui utilise de plus en plus son cuiseur vapeur, son cuiseur à riz, son autocuiseur… Les éditions en profitent.

La première version des robots ne savait faire qu’une chose à la fois.

La première version des robots ne savait faire qu’une chose à la fois. Image: GETTY IMAGES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De tout temps, les cuisinier-e-s ont cherché des moyens de se simplifier la vie. Mais il faudra attendre 1919 pour voir apparaître le premier batteur domestique, né de l’esprit de l’Américain Herbert Johnson. Ce KitchenAid a connu un essor mondial et a lancé toute une industrie qui a perfectionné l’engin puis développé des nouvelles fonctions.

Du pétrisseur au blender, de la yaourtière à la machine à pâtes, l’imagination a secondé le gourmand dans ses préparations. Puis il y a eu une deuxième révolution. Non content d’aider à préparer les ingrédients, de nouvelles machines sont arrivées pour confectionner le plat presque de A à Z. En 1971, l’allemand Vorwerk invente le Thermomix, dans l’idée de cuire et de mixer des soupes épaisses de manière autonome. Et elle utilise un canal de vente cher à Tupperware: les conseillers qui promeuvent la machine dans des soirées à domicile, machine qui s’est beaucoup perfectionnée depuis. Et qui coûte quand même 1400?fr. Aujourd’hui, la société fait près d’un milliard et demi de chiffres d’affaires annuel, et compte 42?000?vendeurs dans le monde. Elle a lancé sa clé numérique Cook-Key, qui permet de choisir parmi les 2700?recettes d’une base de données wifi.

Un marché s’est créé

Là aussi, des concurrents se sont lancés dans la brèche, ajoutant une plaque de chauffe à leur batteur ou créant leur propre cuiseur. Au point que les éditeurs de livres de cuisine ont senti un nouveau filon pour leurs affaires, le livre pour robot. Beaucoup ont été imaginés par des Anglo-Saxons, d’autres sont très proches des marques elles-mêmes. Comme celui que va lancer Larousse pour le Thermomix, justement, avec un tirage annoncé comme très important par l’éditeur, en exclusivité pour la marque.

Le même éditeur a créé une collection Ustensilissimo, dont les trois derniers volumes proposent des recettes pour le rice cooker, pour le soup maker et des végétariennes pour le robot cuiseur.

Marabout, autre spécialiste culinaire, a sorti ces derniers mois quatre livres autour du robot cuiseur. First ou Solar ont également publié les leurs.

Ce qui est rassurant, c’est de voir que le robot a encore besoin de l’humain pour lui peler les légumes et pour ajouter des épices dans le plat. Mais pour combien de temps encore?

(24 heures)

Créé: 09.02.2018, 07h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...