À Montagny, le Vertige se ressent aussi en bouche

Le coup de fourchetteRepris par Romain Lécuyer, les fourneaux du restaurant O’Vertige offrent des plats toujours aussi goûteux.

Le chef Romain Lécuyer (à g) et son cuisinier, 
Nicolas Giltay.

Le chef Romain Lécuyer (à g) et son cuisinier, Nicolas Giltay. Image: Jean-Paul Guinnard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Certains avaient éprouvé la peur du vide il y a deux ans quand Cédric Gigon quittait le restaurant O’Vertige pour retrouver son Jura natal. C’est qu’en créant de toute pièce cette jolie adresse au cœur du village de Montagny, le chef étoilé avait vu juste. Mais en partant, le cuisinier a eu le bon goût d’adouber le cuisinier désigné pour reprendre ses fourneaux. De fait, l’élève – Romain Lécuyer – n’a pas grand-chose à envier au maître. Les habitués ne diront pas le contraire.

En salle, le mobilier est simple et le choix des couleurs, notamment des boiseries, procure une agréable sensation de bien-être. Impression confirmée par la déco qui, à l’exception d’appliques artistiques, est à l’opposé de l’extravagance. Ce tableau, accroché au fond de la salle à manger sur lequel un dessin stylisé, à la craie, rappelle que dans le cochon tout est bon, voire très bon, en est peut-être l’exemple le plus flagrant.

Une présentation léchée

On pourrait être chez soi, mais on est bien de sortie. L’arrivée des plats, finement dressés, sur la table ôtera le dernier doute éventuel à ce propos. La présentation est soignée. Léchée même. Au bonheur des yeux succède la joie des papilles. Le restaurant O’Vertige prouve une fois encore que manger est une affaire de sens, au pluriel. Du coup, on hésite un peu avant de défaire d’un coup de fourchette le joli tableau composé sur l’assiette. Mais on n’oublie vite, une fois le mets porté en bouche.

En cette fin d’automne, on s’est laissé tenter par le sashimi de truite du pays (le chef aime magnifier les produits locaux en leur donnant des saveurs exportées), vinaigre fumé au bois de cerisier sakura, mayonnaise au wasabi et jeunes pousses (22 fr.) et par le duo de caille et foie gras rôti, risotto de courge aux épices et jus corsé à l’arabica (24 fr.).

Brochet du lac de Neuchâtel

Une double réussite terre-eau qu’on réitère avec le plat de résistance. Ce sera donc médaillon de brochet du lac (de Neuchâtel, il va de soi) sauce Nantua et oignons nouveaux confits (42 fr.) et tournedos de bœuf fumé (et fumant au moment de l’ouverture de la cloche) au foin bio et jus corsé, poires confites au poivre et fleur sel de Charente (46 fr.).

Et pour terminer, continuons sur le chemin de la diversité avec une très belle sélection de pâtes dures et molles affinées à Pomy (15 fr.) et une déclinaison de desserts bien servis par la saison et l’inspiration du chef (14 fr.).

Une inspiration transmise au personnel de salle, de très bon conseil pour proposer des crus aux convives hésitants face à une carte régionale riche, agrémentée de quelques bouteilles vaudoises, romandes, françaises et italiennes.

Créé: 13.12.2019, 14h23

L'adresse

Restaurant O’Vertige

chemin du Clos-Lucens 2, 1442 Montagny-près-Yverdon

Tél. 024 534 30 30

www.o-vertige.ch

Fermé dimanche et lundi soir.



Retrouvez nos dernières adresses sur: cdf.24heures.ch

Articles en relation

Au Bourlatsapi, on marie terroir et raffinement

Le coup de fourchette Audrey Montandon a repris avec succès depuis trois ans l'établissement au centre de Bercher. Plus...

À Lausanne, le nouveau chef (étoilé) twiste la carte du Café Saint-Pierre

Le coup de fourchette Guillaume Raineix apporte sa touche talentueuse aux classiques de la maison. Plus...

Äta amène les saveurs nordiques à Lausanne

Le coup de fourchette La nouvelle adresse de l'avenue de Rumine trouve l'équilibre entre dépaysement et tendance «locale». Plus...

Une pinte d’habitués qui tient ses promesses

Coup de fourchette À Lausanne, la vénérable Brasserie Saint-Laurent sert une cuisine traditionnelle savoureuse dans une cadre chaleureux. Plus...

Le concept 100% local de l’Auberge du Mont by Steph réjouit les papilles

Le coup de fourchette Le patron Stéphane Goubin privilégie des produits du coin dans de belles assiettes élégantes et travaillées. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.