L'algue discrète est riche en protéines

RechercheUne entreprise vaudoise distribue une poudre de chlorelle ultraprotéinée et sans goût pour ne pas nuire aux mets.

Mine Uran distribue gratuitement 5% de sa poudre en Afrique pour apporter des protéines aux enfants.

Mine Uran distribue gratuitement 5% de sa poudre en Afrique pour apporter des protéines aux enfants. Image: Vanessa Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est étrange quand quelqu’un vous parle avec enthousiasme de son produit pour vous expliquer qu’une de ses qualités est qu’il n’a aucun goût. C’est pourtant bien ce que fait Mine Uran quand elle promeut sa Golden Chlorella, une poudre d’algues riche en protéines, en vitamines, en minéraux et en bons lipides. La Germano-Turque installée à Chardonne a travaillé vingt ans dans la recherche nutritionnelle à travers le monde, en particulier pour Nestlé. «Cela fait un moment que je cherchais une bonne source de protéines durables.» Entendez, des protéines qui ne soient pas tirées du règne animal comme c’est le cas pour la viande. «Je ne suis pas végane mais je sais aussi que les élevages, en particulier de bœuf, sont le principal producteur de CO2, davantage que la circulation désormais. Sans parler des coûts en terre, en eau, etc.»

Mine Uran est pragmatique, se soucie du bien de l’humanité, mais sait aussi lire une étude de marché. «Seul 1% de la population est végane, mais 58% s’affirment flexitariens, à savoir qu’ils mangent un peu de viande.» La chercheuse s’est alliée à Majbritt Byskov-Bridges, une économiste qui a, elle aussi, quitté son travail pour fonder Alver en septembre 2016. Elles lancent un crowdfunding qui leur rapporte plus que prévu, tandis que Mine réussit à trouver la candidate idéale parmi 2500?variétés de microalgues, une des sortes de chlorelles, la Pyrnoidosa, plutôt rare dans la nature.

Surtout, Alver réussit à faire pousser cette microalgue dans l’obscurité, ce qui lui évite de développer de la chlorophylle, qui donne en général aux algues un goût… d’algues et une couleur verte. «J’ai cherché où nous pouvions faire pousser ce produit à l’abri de toutes pollutions car ces micro-organismes stockent tout ce qu’elles trouvent dans l’atmosphère, en particulier ce qu’il ne faudrait pas.» Elle trouve la solution aux États-Unis, où sa chlorelle fermente dans une ferme spécialisée avant d’être réduite en une poudre de couleur jaune, totalement insipide, que Mine propose de mélanger à ses plats. «1% de la population utilise aujourd’hui des compléments comme de la spiruline ou de la chlorelle standard. Et ceux qui ne le font pas invoquent le plus souvent le goût d’algues des produits traditionnels. J’ai travaillé assez longtemps chez Nestlé pour savoir que si un produit n’est pas bon en goût, il ne marchera jamais.»

Soutenue par Genilem ou Inovo, la Golden Chlorella est mise sur le marché en septembre dernier, et rencontre un joli succès. Aujourd’hui déjà, une quarantaine de points de vente la propose en Suisse romande. «Nous sommes en négociations avec des distributeurs en Suisse alémanique, et la Suisse sera notre terrain de développement pour 2018. Puis on envisagera la France et l’Allemagne», sourit la fondatrice.

Parallèlement, la start-up travaille avec des cuisiniers et des nutritionnistes pour fabriquer des produits qui contiennent leur algue. Takinoa propose déjà des barres protéinées chocolat ou baie de goji. De notre côté, nous avons goûté des pâtes qui contiennent la poudre magique sans en changer le goût. «En plus, la chlorelle remplit la même fonction collante que l’œuf grâce à ses protéines. Donc c’est idéal pour les préparations des véganes.» Au point d’ailleurs qu’Alver a été récompensé au salon Food Ingredients Europe du prix Best Natural Ingrédient.

(24 heures)

Créé: 20.01.2018, 10h13

Mode d'emploi

La chlorelle contient 63% de protéines, ce qui en fait une championne du genre, mais également des vitamines B1, B2 et B6 en abondance, des minéraux, calcium, fer, magnésium, phosphore et zinc. Enfin, elle est riche en en acides aminés et en oméga. Selon Mine Uran, cet ingrédient végane, sans lactose ni gluten, renforce le système immunitaire, favorise le développement du cerveau, la densité osseuse et soigne les yeux et la peau. N’en jetez plus! Pourtant, elle aurait également une vertu détox, éliminant les traces de métaux lourds que stocke notre système digestif.

Elle peut pourtant avoir quelques effets secondaires au début de l’utilisation justement pour cette fonction détox, provoquant quelques diarrhées, le temps d’éliminer. 5 g par jour de poudre suffisent avant de monter à 10 g.

www.alver.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...