Bellinzone la rustique aux goûts raffinés

TerroirsÀ la porte des Alpes, les produits du terroir reflètent l’histoire locale: un fort caractère montagnard mêlé de saveurs lombardes. À l’image des bières artisanales

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La fortification médiévale de Bellinzone, avec ses trois châteaux, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, est plus qu’un vestige des tiraillements qui ont perduré des siècles entre les premiers Confédérés et le duché de Milan, la grande puissance du nord de l’Italie. La porte sud des Alpes illustre aujourd’hui encore cette double identité de la capitale tessinoise que l’on perçoit tant dans son architecture, sa culture, que dans ses spécialités de cuisine du terroir. C’est un mélange de caractère rustique montagnard, digne des Hélvètes, et d’une élégance aristocratique de style dans les maisons de maître ou de délicatesse en bouche dans la tradition lombarde.

Un double événement, le week-end du 13 et 14 octobre prochains à Bellinzone, veut initier les visiteurs à cette singularité du terroir tessinois. La traditionnelle Rassegna d’autunno, dans le centre historique, fait découvrir une soixantaine de stands de fromages d’alpage et de produits régionaux liés à l’automne, comme le pain, le vin, le miel et les châtaignes, sans oublier le plus célèbre plat régional, la polenta, fraîchement brassée au marché. Un autre événement, né l’an dernier, a lieu dans le même temps, inspiré par la tradition brassicole de la ville qui remonte au milieu du XIXe siècle: Birra al Parco veut faire connaître la nouvelle culture des microbrasseries au Tessin.

Sommelier de la bière

Une dégustation de bières artisanales locales (mais aussi de quelques spécialités du monde) se déroule dans le parc de la Villa dei Cedri, qui abrite le Musée d’art de Bellinzone. Les amateurs pourront se familiariser avec les différents styles de bières ou modes de production, et suivre des cours de dégustation avec le sommelier Roberto Storni, qui s’est formé au préalable dans le vin. Il joue les passeurs vers le monde du malt et du houblon et propose des associations parfois surprenantes entre bières artisanales et aliments.

On peut toutefois débuter la dégustation par une association classique de saveurs locales avec une brasserie qui s’est fait une réputation au-delà du canton avec ses cervoises blanches, ambrées et brunes: l’Officina della Birra (ODB), à Bioggio. Par exemple, la Oroincenso, une bière forte (8 degrés) de couleur ambrée, au goût de miel et de châtaigne, entre douceur et amertume, s’apprécie avec un fromage d’alpage de la vallée Verzasca, le Fümegna, au lait de vache avec un peu de lait de chèvre qui lui donne un goût légèrement épicé.

Roberto Storni nous fait découvrir un autre mariage – de passion – entre la bière artisanale et la confiserie chez le chocolatier-pâtissier Buletti, à Bellinzone, connu pour son irrésistible panettone Gottardo, au beurre de montagne et dont la pâte est mise à lever trois fois. Et dire que cette fameuse brioche fourrée d’origine lombarde peut être si délicieusement moelleuse… et moite en bouche! Là il nous surprend carrément avec des bières de type écossais, fermentées en barriques de whisky, qui se dégustent avec des chocolats maison aux fèves de cacao choisies sur place en Bolivie.

Le sommelier ne croit guère aux vertus d’une association vin-chocolat, tout au contraire de la bière. Il nous le prouve avec un produit vaudois: la Forêt Noire de la Brasserie Trois Dames à Sainte-Croix! Cette bière de dessert de couleur rouge-noir, due à l’assemblage de malts spéciaux avec un vin de cerise fermenté et une goutte de kirsch, fait merveille avec… la forêt-noire de chez Buletti. «La stout à base de malt torréfié, avec une certaine acidité en arrière-goût, s’équilibre très bien avec le chocolat et exhalte les notes fruitées de la cerise et le goût crémeux», observe Roberto Storni.

Mais revenons aux bières tessinoises. Près de la place du Marché, le très bobo pub-brasserie Il Fermento s’est allié à l’Officina della Birra pour reproduire la recette originale de la BeBi, Bellinzona Birra, brassée entre 1928 et les années 60. Légère et de style anglais, on l’apprécie avec les bouchons de fromage frais de chèvre et de vache, accompagnés de miel de châtaigne ou de moutarde à l’orange piquante. On ne saurait toutefois retraverser le Gothard sans goûter au plus noble des desserts italiens, le tiramisu, qui fait un malheur avec la très rousse Russian Stout ODB, à 9 degrés d’alcool, aussi enivrante que ses parfums de café et de chocolat (24 heures)

Créé: 06.10.2018, 10h29

Un marché de tradition

Sans promenade au bord du lac, comme à Lugano ou à Locarno, Bellinzone est très fière de son marché. Celui-ci est présenté par la ville comme l’une des plus importantes traditions du canton, ayant conservé sa notoriété historique de carrefour pour les marchands qui se croisaient sur la route nord-sud des Alpes. Aujourd’hui, le samedi, les stands d’artisans, de quincaillerie et ferronnerie, perdurent aux côtés des fruits et légumes, produits de charcuterie – comme la mortadelle – et la palette des fromages de la région. Beaucoup de producteurs descendent de leurs alpages pour y vendre leurs produits. Mais à 14 heures, dit-on, la ville devient presque morte. Car les habitants désertent leur cité pour partir en week-end dans leurs familles ou leurs résidences de montagne du haut Tessin. J.-M. C.

La Tureta, un hôtel-monument

L’Hôtel La Tureta est un petit miracle de l’histoire. Il est situé au centre de Giubiasco, qui est devenu en 2017 un quartier de Bellinzone après la fusion de 14 communes (trois ont dit non) portant la population du chef-lieu de 18 000 à 44 000 habitants. De quoi redynamiser le tourisme. Mais l’hôtel est une affaire privée entre une hôtelière et son mari architecte, Bettina et Renato Doninelli, qui rêvaient de restaurer ce petit palais lombard tombé en ruine. Construit dès le XVIIe siècle dans le style Renaissance, complété par des décorations Art nouveau, il a été remarquablement restauré. Il a conservé ses traits de noblesse jusque dans les détails des anciennes fresques et peintures murales, malgré les aménagements modernes d’un hôtel de luxe. Le Boutique, Business & Bike Hotel La Tureta, inauguré en 2016, est équipé pour accueillir les cyclotouristes et possède, en sous-sol, sa propre buanderie écologique. Car, explique Bettina, «c’est plus soigné quand on le fait soi-même». Le restaurant est situé dans la cave aux voûtes en pierres. J.-M. C.

La Villa dei Cedri, un musée témoin

Birra al Parco a pour cadre la maison de maître du Museo Villa dei Cedri, Piazza San Biagio, à Bellinzone. La bâtisse de type palladien est entourée d’un parc – où les cèdres ont disparu – et d’un vignoble qui produit le vin de la ville. Cette ancienne résidence d’été a été acquise par la Commune qui l’a transformée en musée depuis 1985. Il présente des collections de peintures des XIXe et XXe siècles du Tessin, de Lombardie et de toute la Suisse, ainsi que des expositions d’art contemporain spécialisées dans les œuvres sur papier. En se promenant, en amont, dans l’ancien hameau de Ravecchia, on comprend mieux la géographie de ce coin de pays où les maisons en pierres des paysans, étroites et rustiques, ont été bâties sur les pentes de la montagne car le fond de la vallée était jadis marécageux. Plus tard, de riches Lombards y ont trouvé un terrain pour bâtir leurs demeures. J.-M. C.

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.