Au Brésil, le nouveau chef s’inspire de l’Asie et du sud de la France

Mélanie Charotton et Jérôme Rochat sur la superbe terrasse à la vue bucolique de l’établissement.

Mélanie Charotton et Jérôme Rochat sur la superbe terrasse à la vue bucolique de l’établissement. Image: MARIUS AFFOLTER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Repris par ses membres il y a quelques années déjà, le Golf-Club du Domaine du Brésil à Goumoens-le-Jux se veut accessible et convivial. Un état d’esprit qui correspond parfaitement au couple de tenanciers ayant repris le restaurant du club en mars dernier.

Après avoir allégé la décoration de l’ancienne écurie et remis un coup de blanc sur les murs, Jérôme Rochat et Mélanie Charrotton y proposent une cuisine à même de ravir toutes les envies: des classiques fondues moitié-moitié (21 fr.) ou filets de perche meunière (35 fr.), à des spécialités plus raffinées comme le tartare de dorade aux fruits de la passion que nous avons eu le plaisir de déguster en entrée (16 fr.).

Bien épicé et rafraîchissant, il constituait un parfait plat estival, que nous aurions apprécié sur la sublime terrasse et son décor bucolique, si dame Météo n’en avait décidé autrement. Plus automnaux, mais pas moins agréables, étaient les goûts du foie gras poêlé et sa marmelade d’orange (21 fr.).

Les saveurs du sud de la France et de l’Asie sont les deux principales sources d’inspiration du chef, dont le parcours est passé par les cuisines du «Top Chef» Pierre Sang à Londres ou celles du Restaurant Tribeca à Lausanne. Ces influences se retrouvent dans les raviolis au pesto rouge (24 fr.) ou le thon rouge snacké façon thaïe et son coulis de poivrons (36 fr.). Petite surprise, dans l’assiette, le coulis a cédé sa place à un mélange de légumes sautés au sésame. Un choix assumé par le chef, qui s’adapte aux livraisons du jour. Il propose d’ailleurs un menu surprise à 89 fr.

La jolie carte des vins, composée essentiellement de crus vaudois, propose de nombreuses petites bouteilles. Nous avons donc opté pour un rosé de gamay de Didier Gaille à Onnens (50 cl., 22 fr.) et un Plan Robert de Patrick Fonjallaz à Epesses (37,5 cl., 32 fr.).

Enfin, le choix fut vite fait pour le dessert, la carte étant restreinte mais garante de produits frais et maison. Le cœur coulant au chocolat (14 fr.) et le baba au rhum des Caraïbes (11 fr.) ont ainsi parfaitement comblé nos envies. (24 heures)

Créé: 11.08.2017, 11h40

L’adresse

Restaurant du golf club Domaine du Brésil
1376 Goumoëns-le-Jux
Tél. 021 882 24 19
Du mardi au samedi
www.golfbresil.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...