Christophe et Nadine Rod s’encanaillent avec grâce à La Conversion

La ConversionAyant déménagé depuis Yvorne dans cette belle Auberge de Lavaux, les patrons y proposent une belle cuisine

Christophe et Nadine Rod dans le restaurant lumineux et chaleureux qu’ils ont repris en juin.

Christophe et Nadine Rod dans le restaurant lumineux et chaleureux qu’ils ont repris en juin. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quitter un restaurant acheté il y a plus d’une décennie, où on avait fait son nid, pour se lancer dans une nouvelle aventure, cela mérite le respect. C’est le pari qu’ont fait Christophe et Nadine Rod, partis de la Roseraie, à Yvorne, ce restaurant trop isolé des villes, au bord de la route cantonale, pour reprendre l’Auberge de Lavaux, à La Conversion sur Lutry. Une adresse que l’élégant Jacky Vuillet avait managée avec talent pendant bien longtemps.

Depuis leur reprise, les Rod ont rafraîchi l’endroit, travaillé les éclairages, attendent encore les nouveaux stores, mais l’esprit demeure. D’un côté, le café, son décor bistrot, sa carte plus simple. De l’autre, la véranda toute vitrée et son jardin, véritables balcons sur les hauts de Lutry et le Léman.

Les Rod ont apporté d’Yvorne beaucoup de choses qui participaient à leur réputation. A commencer par Pietro, l’excellent sommelier qui guide dans une cave où les crus vaudois ont une belle place (et ceux du Chablais encore plus). Le sourire chaleureux de Nadine Rod, qui accueille avec gentillesse et efficacité. Et le goût du chef pour une cuisine goûteuse, généreuse, conviviale.

Nous y avons dégusté la carte café l’autre soir, où le cuisinier décline également des plats canailles pour le plus grand plaisir des amateurs, langue, tripes, rognons, etc. Le menu (59 fr. ou 75 fr. avec une deuxième entrée) proposait deux langoustines joliment nacrées et leur sauce à l’orange, avant un maigre parfaitement saisi à l’unilatérale et sa sauce au curry vert. Un crumble fondant de pommes et sa glace cannelle concluaient bien l’affaire.

A la carte, l’os à moelle est proposé coupé en long, avec quelques traits de vinaigre balsamique et une cassolette de chanterelles (22 fr.). Le tartare de féra est bien frais, généreusement garni de persil (24 fr.). Le risotto est al dente, garni de petites grenouilles désossées croquant-fondant (24/35 fr.). Et les côtelettes d’agneau sont aussi généreuses que tendres, avec une sauce moutarde et de belles chanterelles (48 fr.).

Créé: 28.08.2015, 12h11

L'adresse

Auberge de Lavaux

Route du Landar 97,

1093 La Conversion sur Lutry.


021 791 29 09.


www.auberge-de-lavaux.ch

Fermé dimanche et lundi

La table: Belle cuisine classique et jolie carte canaille

Le budget: $$$$ De 80 fr. à 110 fr. au café, de 160 fr. à 220 fr. au gastro

La cave: Belle carte suisse et française, crus au verre

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.