Le Cookie revient faire le tour du monde sur les hauts de Gryon

Selon Enzo Gallego et Tony Evain, «le Cookie, c’est avant tout un état d’esprit particulier».

Selon Enzo Gallego et Tony Evain, «le Cookie, c’est avant tout un état d’esprit particulier». Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le téléphone sonne à intervalles réguliers en ce samedi ensoleillé: oui, le Cookie est bel et bien de retour sur la route menant de la Barboleuse à Solalex. La mue entreprise il y a deux ans par des tenanciers belges en enseigne gastro – baptisée La Petite Table – a fait long feu. L’Australien David Jewell revient imprimer cette ambiance qui avait fait le succès de la table gryonnaise.

Le cadre est celui d’un joli resto de montagne, boisé et chaleureux. L’atmosphère, celle des pubs prisés des Anglo-Saxons, amicale et animée. En soirée, il est d’ailleurs fortement conseillé de réserver. La carte est le parfait grand écart entre ces types d’établissements. Aussi internationale que la clientèle, elle mêle fondue aux trois fromages, cuisine française ou saveurs asiatiques.

Notre tour du monde commence dès l’entrée par ces succulents rouleaux de printemps végétariens (12 fr. 50) et des gambas poêlées napées d’une sauce à l’ail relevée, mais qui permet d’apprécier pleinement le goût des crustacés (18 fr.). La balade se poursuit en bord de mer. Le jeune chef Enzo Gallego, ancien second de cuisine au Cookie du Lac, à Bretaye, nous propose un steak de thon rouge, servi sur un lit de pois mange-tout et pommes de terre écrasées (35 fr.). Un tout petit peu trop cuit à notre goût, le poisson reste malgré tout tendre, rehaussé des notes acidulées d’une sauce au soja, vinaigre de riz et gingembre. Tendre et saignant à souhait, le filet de bœuf Angus (52 fr.) nous emmène entre Australie et Asie, avec ses légumes – pak-choi et fenouil – et sa purée à l’ail grillé. Une pure merveille.

A l’heure du dessert, on atterrit entre le pub anglo-saxon et l’auberge d’altitude pour une crème brûlée (10 fr.) et un fondant au chocolat (12 fr.) on ne peut plus classiques, mais très réussis. Le voyage se passe aussi en cave: David Jewell a ramené quelques crus de son pays et les associe à des bou­teilles vaudoises, argentines ou encore espagnoles, ainsi qu’à des bières de microbrasseries locales, avec une petite sélection du Dr Gabs (basé à Savigny).

(24 heures)

Créé: 23.12.2015, 11h10

L’adresse

Le Cookie
Route de Solalex 68, 1882 Gryon
024 498 22 33

www.cookievillars.com

Fermé le lundi et le mardi.
Horaires spéciaux durant les Fêtes.

La table:
⍦⍦⍦
Cuisine originale aux saveurs internationales

Le budget:
$$$
Entre 60 et 90 fr. par personne, boissons incluses

La cave:
⑂⑂
Joli choix de crus venus de tous les continents

Nos adresses sur le guide et sur mobile:
cdf.24heures.ch

Articles en relation

A Saint-Légier, le Café de la Place a fait peau neuve et c’est réussi

Coup de fourchette Repris par un nouveau patron, l'adresse propose une carte courte et variée. Plus...

A la Cézille, on fait une jolie fête aux produits du terroir

Coup de fourchette Jambon à l'os, botato, gratin de patates... Le terroir retrouve une place sympathique entre Bassins et Begnins. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Maintes fois reportée, l'ouverture d'Aquatis aura lieu finalement fin octobre. En attendant, les prix qui seront pratiqués alimentent déjà les discussions sur Internet.
(Image: Bénédicte) Plus...