La Côte et les Côtes de l’Orbe récoltent les lauriers rouges

VinLes 3es Lauriers de Platine rouge Terravin récompensent Martial Besson et Pierre-Yves Poget.

Martial Besson - ici avec Martine - s'est placé sur la première marche du podium 2019 avec son Dominoir.

Martial Besson - ici avec Martine - s'est placé sur la première marche du podium 2019 avec son Dominoir. Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce sont des vins puissants qui se sont classés sur le podium à quatre marches des 3es Lauriers de Platine rouge, récompensant ce jeudi à Soleure les meilleurs vins rouges vaudois Terravin.

Martial Besson, de Vinzel (Cave des Rossillonnes) s’est classé premier. Son Dominoir La Côte AOC 2017, un assemblage fût de chêne gamaret, merlot, cabernet franc, a séduit par son intensité et ses notes de fruits rouges.

En deuxième position, Pierre-Yves Poget, d’Agiez (Cave Mirabilis), présentait aussi assemblage (cabernet dorsa, cabernet franc, cabernet sauvignon et merlot) élevé en barrique. Cet Eucharis Côtes de l’Orbe AOC 2017 à la robe foncée conduit le palais entre cuir et sous-bois.

«Jeune talent» Gault&Millau

En troisième position, un vin auquel on aurait presque pu donner des origines d’outre-Atlantique: le Valentino des frères Kursner, à Féchy (Kursner Vins). Ce gamaret Vaud AOC, à l’élégance et au caractère dignes de son nom, a été élevé en partie en barrique.

Le quatrième vin primé nous vient du fameux Benjamin Morel, de Valeyres-sous-Rances (Cave du Château de Valeyres), érigé «jeune talent» Gault&Millau en 2018. Son De Galléra Côtes de l’Orbe AOC 2017 marie les quatre cépages gamaret, garanoir, mara et gallota (barrique et cuve inox). Fruité et épicé, il avait obtenu la deuxième place au même concours en 2018.

Ces quatre vins d’exception faisaient partie des 16 crus rouges vaudois présélectionnés parmi les 200 labellisés Or Terravin. On y trouvait cinq Côtes de l’Orbe, quatre La Côte, trois Lavaux, deux Bonvillars et deux Vaud AOC. En 2018, les quatre premiers venaient de Bonvillars et des Côtes de l’Orbe.

L’élection des quatre meilleurs était suivie par la remise du titre de Commandeur de l’ordre des vins vaudois à Urs Heller. Le rédacteur en chef du guide gastronomique Gault&Millau Suisse a été décoré par Pierre Keller, président honoraire de l’Office des vins vaudois, qui, lui nouant sa médaille grappée autour du cou, a gratifié ce «Suisse allemand qui boit du vaudois» d’un «vous avez une grosse nuque!» qui a rappelé que le vin détend l’atmosphère.

Créé: 17.05.2019, 21h31

Articles en relation

La Viticole de Villeneuve rafle les Lauriers de platine

Vins Le 2e «meilleur» chasselas Terravin est aussi élevé dans le Chablais vaudois Plus...

Les Lauriers d’or Terravin rouges se plaisent au Nord

Vins Le concours des meilleurs rouges du label prime un Bonvillars devant trois crus des Côtes de l’Orbe. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.