A Crans, le Japon de la famille Kakinuma prend son envol au Mizuki

Le Coup de fourchetteDans le palace de la station valaisanne, les Genevois proposent une très belle gastronomie japonaise.

Le Mizuki se décline en deux parties, avec le sushi bar (ici en photo) et la salle au décor très classique.

Le Mizuki se décline en deux parties, avec le sushi bar (ici en photo) et la salle au décor très classique. Image: FABRICE RAMBERT

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Déguster une vraie cuisine japonaise dans un palace de Crans-Montana à des prix corrects, c’est le pari qu’a lancé Simon Schenk, l’élégant directeur du Guarda Golf, qui voulait se distinguer de la gastronomie classique déjà très présente dans la station valaisanne. Pour réussir son coup, il s’est associé à la famille Kakinuma, qui tient un excellent restaurant à Genève (et qui en a ouvert un deuxième). Monsieur en cuisine, Madame en salle, et des plats authentiques, la recette est plaisante.

Comme les Kakinuma ont également deux enfants dans le domaine, l’un d’eux vient à Crans, avec cuisiniers et sushimans, proposer les plats que son père recrée avec talent. A midi, la carte décline des formules, des bentos et un choix réduit de plats et de sushis. Le soir, place à la grande dégustation dans un service élégant et efficace, que ce soit au sushi bar ou dans la grande salle élégante largement ouverte sur l’extérieur (terrasse en été).

Les sushis, donc, sont d’excellente facture, nigiri, maki, sashimi ou temaki découpés dans les règles de l’art, y compris des mariages originaux comme ce thon croquant aux flocons de tempura ou ce thon haché relevé d’épices japonaises (assortiment de 42 à 68 fr.). Les entrées variées se succèdent au centre de la table, où on peut partager ce plat d’algues et concombre aux crevettes (16 fr.), ces tempuras légères, cette aubergine à la sauce miso (22 fr.) ou ce foie gras poêlé à la sauce ponzu (32 fr.).

En plat chaud, les Kakinuma aiment aussi la viande. On retrouve le bœuf, ou le très délicat bœuf Wagyu dans des marmites sukiyaki ou shabu-shabu (60 ou 160 fr.). Mais aussi dans des moelleuses fines tranches d’entrecôte sautées au gingembre ou à la sauce teriyaki (44 fr.). Et on tombe devant le cabillaud mariné à la lie de saké, fondant, goûteux et profond.

Quelques jolis desserts et une carte des vins qui part du Valais pour se promener en France, et un service haut de gamme complètent l’expérience.

(24 heures)

Créé: 16.02.2018, 10h49

L'adresse

Mizuki by Kakinuma

Hôtel Guarda Golf,
Route des Zirès 14,
3963 Crans-Montana.
Tél. 027 486 20 00.
guardagolf.com/restaurants
7/7 jusqu’à fin mars et dès mi-juin

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 24 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...